La Croix-Roussienne https://lacroixroussienne.com Le site d'informations des pentes et du plateau Wed, 22 May 2019 13:14:17 +0000 fr-FR hourly 1 Les Petites Sœurs de l’Agneau bien­tôt sur le Plateau https://lacroixroussienne.com/2019/05/22/les-petites-soeurs-de-lagneau-bientot-sur-le-plateau/ https://lacroixroussienne.com/2019/05/22/les-petites-soeurs-de-lagneau-bientot-sur-le-plateau/#respond Wed, 22 May 2019 08:56:09 +0000 https://lacroixroussienne.com/?p=5302 Leur regard s’illu­mine lorsqu’elles arrivent face au chan­tier. Les Petites Sœurs Angela et Pris­cille (photo) qui logent aujourd’­hui à Vaise se rendent presque chaque jours au 124 rue Hénon. « C’est pour nous une grande joie », lance-t-elle vêtues de leur soutane bleue céleste. D’ici la fin de l’an­née leur commu­nauté de l’Agneau va s’ins­tal­ler à la […]

L’article Les Petites Sœurs de l’Agneau bien­tôt sur le Plateau est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
Leur regard s’illu­mine lorsqu’elles arrivent face au chan­tier. Les Petites Sœurs Angela et Pris­cille (photo) qui logent aujourd’­hui à Vaise se rendent presque chaque jours au 124 rue Hénon. « C’est pour nous une grande joie », lance-t-elle vêtues de leur soutane bleue céleste.

D’ici la fin de l’an­née leur commu­nauté de l’Agneau va s’ins­tal­ler à la Croix-Rousse. Le « petit monas­tère » baptisé Lumière de L’im­ma­cu­lée est actuel­le­ment en cours de construc­tion sur le terrain de plus de 1000 m2 où se trouve l’an­cien pres­by­tère de l’église Sainte Elisa­beth.

Sa parti­cu­la­rité ? Il est unique­ment financé grâce à des dons. « Beau­coup de Lyon­nais ont parti­cipé à la levée de fonds, nous avons eu plus de 1000 dona­teurs avec des petites sommes et d’autres plus impor­tantes », explique Angela qui fera partie de la dizaine de Petites Sœurs à inté­grer le lieu de prière. À en croire les passants —  nombreux à s’ar­rê­ter pour saluer les deux soeurs — l’ar­ri­vée de la commu­nauté sur le Plateau génère un certain engoue­ment. « On préfère un monas­tère à un immeuble », glisse une rive­raine.

Mendiantes

La bâtisse se compo­sera d’une chapelle ouverte sur le quar­tier ainsi que d’un cloître d’ac­cueil avec réfec­toire et chambre « pour le pauvre de passage ». Une autre partie sera exclu­si­ve­ment réser­vée aux soeurs avec cellules, salle de travail et biblio­thèque.

Au monas­tère, la jour­née commen­cera dès 6h30 avec deux heures de prières chan­tées puis silen­cieuses. Suivront diverses acti­vi­tés : étude biblique, temps de service (cuisine, accueil, fabri­ca­tion de meuble, etc.), messe…« C’est pour nous un havre de paix dans la ville, un refuge dans un monde où tout court », précise la Petite Sœur Pris­cille. Point central de leur vie de « simpli­cité » : les rési­dentes iront régu­liè­re­ment mendier « leur repas » en frap­pant aux portes dans toute la ville. « Nous vivons de ce que l’on reçoit et lorsqu’on le peut, nous parta­geons ce qu’on nous a donné », expliquent-elles.

Quant au coût de la construc­tion, les mendiantes gardent jalou­se­ment le secret. On sait juste que 20% des fonds reste à trou­ver. « Dieu nous a permis d’avoir déjà 80% alors nous gardons la foi », sourient-elles en levant les mains au le ciel.

Romain Desgrand

La commu­nauté de l’Agneau

Créé en 1983 dans le sud de la France, la Commu­nauté de l’Agneau rassemble aujourd’­hui 160 Petites sœurs et une tren­taine de Petits Frères à travers le monde. Le monas­tère de la Croix-Rousse est le 11e de la commu­nauté dans le monde.

Il se construit sur un terrain mis à la dispo­si­tion par le diocèse de Lyon. La première pierre fut posée en octobre dernier en présence du cardi­nal Barba­rin.

 

Chaque jeudi, retrou­­­­­­­­vez 4 pages sur la vie de la colline de la Croix-Rousse dans l’édi­­­­­­­­tion La Croix-rous­­­­­­­­sienne de Tribune de Lyon. En kiosque dans les Pentes et sur le Plateau.

 

L’article Les Petites Sœurs de l’Agneau bien­tôt sur le Plateau est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
https://lacroixroussienne.com/2019/05/22/les-petites-soeurs-de-lagneau-bientot-sur-le-plateau/feed/ 0
« Je veux redon­ner au Chan­te­cler son âme de bras­se­rie de quar­tier » https://lacroixroussienne.com/2019/05/21/je-veux-redonner-au-chantecler-son-ame-de-brasserie-de-quartier/ https://lacroixroussienne.com/2019/05/21/je-veux-redonner-au-chantecler-son-ame-de-brasserie-de-quartier/#respond Tue, 21 May 2019 10:07:52 +0000 https://lacroixroussienne.com/?p=5291   Nouveau départ en vue pour la bras­se­rie Chan­te­cler.  Après avoir racheté le restau­rant Léon de Lyon et le Fer à cheval aux Halles de Lyon, Fabien Chalard vient d’ac­qué­rir cette insti­tu­tion croix-rous­sienne dont il doit prendre les rênes avant la fin de l’été. Le restau­ra­teur entend renouer avec l’es­prit du Chan­te­cler d’an­tan, ouvert midi […]

L’article « Je veux redon­ner au Chan­te­cler son âme de bras­se­rie de quar­tier » est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
 

Nouveau départ en vue pour la bras­se­rie Chan­te­cler.  Après avoir racheté le restau­rant Léon de Lyon et le Fer à cheval aux Halles de Lyon, Fabien Chalard vient d’ac­qué­rir cette insti­tu­tion croix-rous­sienne dont il doit prendre les rênes avant la fin de l’été.

Le restau­ra­teur entend renouer avec l’es­prit du Chan­te­cler d’an­tan, ouvert midi et soir. « Je veux retrou­ver ce qu’é­tait le Chan­te­cler, refaire sa terrasse avec de belles chaises de bistrot, végé­ta­li­ser l’ex­té­rieur, et aussi l’in­té­rieur. L’im­por­tant c’est de lui redon­ner son âme de bras­se­rie de quar­tier, avec son côté popu­laire, décon­tracté et joli », explique-t-il. À la carte : des plats du jour à base de produits frais, en prove­nance des primeurs du marché de la Croix-Rousse. Et pour les amateurs de coquillages, Fabien Chalard compte remettre un écailler.

VL et RD

L’article « Je veux redon­ner au Chan­te­cler son âme de bras­se­rie de quar­tier » est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
https://lacroixroussienne.com/2019/05/21/je-veux-redonner-au-chantecler-son-ame-de-brasserie-de-quartier/feed/ 0
Ex-École des Beaux-arts : le contre-projet des habi­tants https://lacroixroussienne.com/2019/05/19/ex-ecole-des-beaux-arts-le-contre-projet-des-habitants/ https://lacroixroussienne.com/2019/05/19/ex-ecole-des-beaux-arts-le-contre-projet-des-habitants/#comments Sun, 19 May 2019 06:49:48 +0000 https://lacroixroussienne.com/?p=5283 Ils veulent repen­ser l’ave­nir de l’ex-école des Beaux-arts et contrer le plan de Gérard Collomb (lire ci-dessous). Depuis plusieurs semaines la Fabrique de la ville, un collec­tif d’ha­bi­tants du 1er, a lancé une concer­ta­tion pour faire émer­ger une alter­na­tive à la réha­bi­li­ta­tion du bâti­ment situé rue Neyret. Animée par Julia Dissard et Sydney Collin, deux […]

L’article Ex-École des Beaux-arts : le contre-projet des habi­tants est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
Ils veulent repen­ser l’ave­nir de l’ex-école des Beaux-arts et contrer le plan de Gérard Collomb (lire ci-dessous). Depuis plusieurs semaines la Fabrique de la ville, un collec­tif d’ha­bi­tants du 1er, a lancé une concer­ta­tion pour faire émer­ger une alter­na­tive à la réha­bi­li­ta­tion du bâti­ment situé rue Neyret.

Animée par Julia Dissard et Sydney Collin, deux étudiantes en master 2 à l’École Natio­­nale Supé­­rieure d’Ar­­chi­­tec­­ture de Lyon, la démarche propo­sait plusieurs ateliers dont le dernier se dérou­lait début mai. Que faut-il rete­nir des travaux ? « Globa­le­ment, les parti­ci­pants souhaitent un espace de rencontres et d’échanges », expliquent les deux étudiantes qui ont réalisé un projet archi­tec­tu­ral, sans se foca­li­ser sur l’as­pect finan­cier.

Hété­ro­clyte, la propo­si­tion qui comporte plusieurs variantes envi­sage diffé­rents équi­pe­ments : jardin partagé sur le toit, amphi­théâtre citoyen, atelier de répa­ra­tion partagé, salle de sport, espace d’ex­po­si­tion ou encore cantine sociale et soli­daire. Exit le loge­ment ? Pas tout à fait. L’une des options prévoit des loge­ments d’ur­gence, pour accueillir, par exemple, des migrants.

 

Tout ça pour rien ?

Conservé, le bâti­ment serait habillé par une cour­sive ouverte (sorte de couloirs en passe­relle, NDLR) sur la rue Neyret pour libé­rer la vue côté sud, où se trouve actuel­le­ment les couloirs.

« Il y a la “ville paysage “ avec la vue, mais on voulait aussi s’in­té­res­ser à la “ville secrète” qui est derrière, celle où vivent les habi­tants. Cette cour­sive permet­trait aussi d’ani­mer la rue ».

Le 25 mai, la Fabrique de la ville orga­ni­sera un nouvel atelier pour pour­suivre le travail. Objec­tif : main­te­nir la pres­sion à moins d’un an des élec­tions muni­ci­pales. Le collec­tif veut rencon­trer chaque candi­dat pour les amener à se posi­tion­ner. En paral­lèle, à l’Hô­tel de Ville, le projet présenté en 2016 pour­suit discrè­te­ment son chemin. Inter­ro­gée par le conseil terri­to­rial du 1er, la mairie centrale a annoncé qu’une promesse de vente au Crédit Agri­cole pour­rait ainsi être présen­tée en conseil muni­ci­pal avant la fin d’an­née. Quant au prix de vente annoncé à l’époque (envi­­ron 600 euros le m2), il devrait prochai­ne­ment être rééva­lué.

Romain Desgrand

Le projet initial

En 2016, le maire de Lyon, Gérard Collomb, annonce un projet  de réha­bi­li­ta­tion de l’an­cienne école de Beaux-arts (loge­­ments, place-belvé­­dère, cafés, etc.). Il prévoit de démo­lir une partie de la construc­tion pour créer une pers­pec­tive sur l’église du Bon Pasteur. Ce bâti­­ment de 6000 m2 doit ainsi être vendu au Crédit Agri­­cole. Mais le projet fait débat (péti­tion de 5700 signa­­tures).

Légende photo : Les deux étudiantes proposent de conser­ver le bâti­ment, d’ajou­ter une cour­sive au nord et de suppri­mer deux petites bâtisses côté sud.

 

Chaque jeudi, retrou­­­­­­­vez 4 pages sur la vie de la colline de la Croix-Rousse dans l’édi­­­­­­­tion La Croix-rous­­­­­­­sienne de Tribune de Lyon. En kiosque dans les Pentes et sur le Plateau.

L’article Ex-École des Beaux-arts : le contre-projet des habi­tants est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
https://lacroixroussienne.com/2019/05/19/ex-ecole-des-beaux-arts-le-contre-projet-des-habitants/feed/ 1
La petite kermesse du 1er https://lacroixroussienne.com/2019/05/17/la-petite-kermesse-du-1er/ https://lacroixroussienne.com/2019/05/17/la-petite-kermesse-du-1er/#respond Fri, 17 May 2019 10:05:03 +0000 https://lacroixroussienne.com/?p=5273 En quatre ans, le rendez-vous est devenu incon­tour­nable pour les bambins du quar­tier. Samedi 18 mai de 16h à 20h, la mairie du 1er réitère Chouette Alors ! au Jardin des Char­treux. Au lien avec plusieurs asso­cia­tions tout un flori­lège d’ac­ti­vi­tés vien­dra ryth­mer cet l’après-midi : lecture, jeux de société, danses, anima­tions musi­cales, etc. De 3 à […]

L’article La petite kermesse du 1er est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
En quatre ans, le rendez-vous est devenu incon­tour­nable pour les bambins du quar­tier. Samedi 18 mai de 16h à 20h, la mairie du 1er réitère Chouette Alors ! au Jardin des Char­treux. Au lien avec plusieurs asso­cia­tions tout un flori­lège d’ac­ti­vi­tés vien­dra ryth­mer cet l’après-midi : lecture, jeux de société, danses, anima­tions musi­cales, etc.

De 3 à 10 ans. Gratuit. 36 cours Géné­ral Giraud, Lyon 1er.

L’article La petite kermesse du 1er est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
https://lacroixroussienne.com/2019/05/17/la-petite-kermesse-du-1er/feed/ 0
Services aux publics : Kimel­feld demande l’aide de Collomb https://lacroixroussienne.com/2019/05/17/services-aux-publics-kimelfeld-demande-laide-de-collomb/ https://lacroixroussienne.com/2019/05/17/services-aux-publics-kimelfeld-demande-laide-de-collomb/#respond Fri, 17 May 2019 08:51:54 +0000 https://lacroixroussienne.com/?p=5274 Porté par la mairie du 4e, le projet de créa­tion de maison de service aux publics peine à décol­ler. Prévue pour le prin­temps, la phase d’ex­pé­ri­men­ta­tion qui doit se déployer dans diffé­rents spots de l’ar­ron­dis­se­ment n’a toujours pas débuté (lire ici). En cause : le finan­ce­ment reste à conso­li­der. Mais le maire du 4e, David Kimel­feld, […]

L’article Services aux publics : Kimel­feld demande l’aide de Collomb est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
Porté par la mairie du 4e, le projet de créa­tion de maison de service aux publics peine à décol­ler. Prévue pour le prin­temps, la phase d’ex­pé­ri­men­ta­tion qui doit se déployer dans diffé­rents spots de l’ar­ron­dis­se­ment n’a toujours pas débuté (lire ici).

En cause : le finan­ce­ment reste à conso­li­der. Mais le maire du 4e, David Kimel­feld, qui a fait du dossier l’une de ses prio­ri­tés de fin de mandat, ne lâche rien. Il a décidé d’in­ter­pel­ler Gérard Collomb, maire de Lyon, dans l’une de ses ques­tions écrites.

« Pour mettre en œuvre et réus­sir cette phase d’ex­pé­ri­men­ta­tions, plusieurs parte­naires nous ont d’ores-et-déjà assu­rés de leur enga­ge­ment, sous diffé­rentes formes, écrit-il. Pouvons-nous comp­ter sur le soutien finan­cier de la Ville de Lyon qui nous permet­tra de débloquer d’autres finan­ce­ments ? » Réponse de son rival au prochain conseil muni­ci­pal, le 20 mai.

L’article Services aux publics : Kimel­feld demande l’aide de Collomb est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
https://lacroixroussienne.com/2019/05/17/services-aux-publics-kimelfeld-demande-laide-de-collomb/feed/ 0
La Ville veut requa­li­fier l’es­pace Lebrun   https://lacroixroussienne.com/2019/05/15/la-ville-veut-requalifier-lespace-lebrun/ https://lacroixroussienne.com/2019/05/15/la-ville-veut-requalifier-lespace-lebrun/#respond Wed, 15 May 2019 15:04:01 +0000 https://lacroixroussienne.com/?p=5265 « Vieillis­sant et sans usage clai­re­ment défini », c’est ainsi que la Ville de Lyon quali­fie le petit bout de terre végé­ta­lisé un peu tris­toune (412 m2) situé à l’in­ter­sec­tion de la rue Lebrun et la montée Bona­fous. Peu connu sur le Plateau, cet espace de respi­ra­tion a été créé suite à la démo­li­tion de maisons d’ha­bi­ta­tion […]

L’article La Ville veut requa­li­fier l’es­pace Lebrun   est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
« Vieillis­sant et sans usage clai­re­ment défini », c’est ainsi que la Ville de Lyon quali­fie le petit bout de terre végé­ta­lisé un peu tris­toune (412 m2) situé à l’in­ter­sec­tion de la rue Lebrun et la montée Bona­fous. Peu connu sur le Plateau, cet espace de respi­ra­tion a été créé suite à la démo­li­tion de maisons d’ha­bi­ta­tion au début des années quatre-vingt. Pour l’em­bel­lir et lui donner un coup de frais, la mairie centrale lance une opéra­tion de requa­li­fi­ca­tion pour un montant estimé à 122 000 euros.

Objec­tif : aména­ger ce terrain en pente en « îlot de fraî­cheur » tout en créant un jardin refuge pour la biodi­ver­sité. Mais le projet fait débat. Présenté en conseil d’ar­ron­dis­se­ment de la mairie du 4e la semaine dernière, l’opé­ra­tion s’est confron­tée à l’op­po­si­tion des deux élus écolo­gistes.

« Dépen­ser cette somme pour ne pas suppri­mer les 15 places de station­ne­ment qui “avancent” dans l’es­pace n’a aucun inté­rêt », a regretté Étienne Tête qui aurait souhaité que la nature gagne du terrain sur le bitume. « Ce n’est pas le sujet, a répondu Jean Truc, adjoint à l’ur­ba­nisme. Il n’y aura pas de suppres­sion des places de station­ne­ment qui ne sont pas sur le terrain du jardin mais sur son pour­tour ». Les deux élus écolo­gistes ont voté contre. 

L’article La Ville veut requa­li­fier l’es­pace Lebrun   est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
https://lacroixroussienne.com/2019/05/15/la-ville-veut-requalifier-lespace-lebrun/feed/ 0
L’adresse de la semaine : Le Vestiaire de Lou https://lacroixroussienne.com/2019/05/14/ladresse-de-la-semaine-le-vestiaire-de-lou/ https://lacroixroussienne.com/2019/05/14/ladresse-de-la-semaine-le-vestiaire-de-lou/#comments Tue, 14 May 2019 07:40:07 +0000 https://lacroixroussienne.com/?p=5255 Au 16 rue des Pierres Plan­tées (Lyon 1er), Lou, spécia­liste des ventes éphé­mères, ouvre son Vestiaire pendant 4 jours. En rayon : une collec­tion prin­temps-été de 500 vête­ments de seconde main pour femmes (de 15 à 40 euros). Ex-Croix-Rous­sienne exilée à la campagne, Lou explore l’Eu­rope de Berlin à Amster­dam en passant par Dublin pour dégo­ter […]

L’article L’adresse de la semaine : Le Vestiaire de Lou est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
Au 16 rue des Pierres Plan­tées (Lyon 1er), Lou, spécia­liste des ventes éphé­mères, ouvre son Vestiaire pendant 4 jours. En rayon : une collec­tion prin­temps-été de 500 vête­ments de seconde main pour femmes (de 15 à 40 euros). Ex-Croix-Rous­sienne exilée à la campagne, Lou explore l’Eu­rope de Berlin à Amster­dam en passant par Dublin pour dégo­ter des pièces atypiques et vintages. Il n’y en aura pas pour tout le monde.

Du 16 au 19 mai. 16 mai : 10h-midi/15h-19h. 17 mai : 10h-midi/15h-20h. 18 mai : 11h-20h. 19 mai : 10h-13h

L’article L’adresse de la semaine : Le Vestiaire de Lou est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
https://lacroixroussienne.com/2019/05/14/ladresse-de-la-semaine-le-vestiaire-de-lou/feed/ 1
Un parcours nocturne à la décou­verte des créa­teurs de la Croix-Rousse https://lacroixroussienne.com/2019/05/13/un-parcours-nocturne-a-la-decouverte-des-createurs-de-la-croix-rousse-2/ https://lacroixroussienne.com/2019/05/13/un-parcours-nocturne-a-la-decouverte-des-createurs-de-la-croix-rousse-2/#respond Mon, 13 May 2019 13:22:55 +0000 https://lacroixroussienne.com/?p=5249 “Influences nocturne” revient pour son édition de prin­temps 2019. Vendredi 17 mai, de 17h à 22h, dix ateliers-boutiques du Plateau, situés autour de la place Bertone, ouvrent leur portes à l’oc­ca­sion de l’évé­ne­ment. Ce parcours à la rencontre des commerçants du quar­tier permet­tra égale­ment de décou­vrir des créa­teurs “invi­tés” comme le dessi­na­teur Damien Vidal à La […]

L’article Un parcours nocturne à la décou­verte des créa­teurs de la Croix-Rousse est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
“Influences nocturne” revient pour son édition de prin­temps 2019. Vendredi 17 mai, de 17h à 22h, dix ateliers-boutiques du Plateau, situés autour de la place Bertone, ouvrent leur portes à l’oc­ca­sion de l’évé­ne­ment. Ce parcours à la rencontre des commerçants du quar­tier permet­tra égale­ment de décou­vrir des créa­teurs “invi­tés” comme le dessi­na­teur Damien Vidal à La Fabrique du Thé, 5 rue d’Ivry ou encore L’en­cre­rie Marine (photo) chez Bohmen, 9 rue du Mail.

influen­ces­noc­turne.blog­spot.fr

L’article Un parcours nocturne à la décou­verte des créa­teurs de la Croix-Rousse est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
https://lacroixroussienne.com/2019/05/13/un-parcours-nocturne-a-la-decouverte-des-createurs-de-la-croix-rousse-2/feed/ 0
Camus dans les Pentes https://lacroixroussienne.com/2019/05/13/camus-dans-les-pentes/ https://lacroixroussienne.com/2019/05/13/camus-dans-les-pentes/#respond Mon, 13 May 2019 13:12:27 +0000 https://lacroixroussienne.com/?p=5246 « Pourquoi ne pas possé­der la Lune ? Pourquoi l’im­pos­sible est-il impos­sible ? », inter­roge le Collec­tif Sur la cime des actes. Dans sa créa­tion Cali­gula présen­tée au Théâtre Des Clochards Célestes du 8 au 19 mai (dès 13 ans), les artistes jettent un regard contem­po­rain sur  l’œuvre d’Al­bert Camus, sur l’his­toire de ce prince révolté et obsédé d’im­pos­sible. 51 Rue des […]

L’article Camus dans les Pentes est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
« Pourquoi ne pas possé­der la Lune ? Pourquoi l’im­pos­sible est-il impos­sible ? », inter­roge le Collec­tif Sur la cime des actes. Dans sa créa­tion Cali­gula présen­tée au Théâtre Des Clochards Célestes du 8 au 19 mai (dès 13 ans), les artistes jettent un regard contem­po­rain sur  l’œuvre d’Al­bert Camus, sur l’his­toire de ce prince révolté et obsédé d’im­pos­sible.

51 Rue des Tables Clau­diennes, Lyon 1er. Durée : 1h45. Tarifs : 12€ et 9€ pour les moins de 16 ans.

 

L’article Camus dans les Pentes est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
https://lacroixroussienne.com/2019/05/13/camus-dans-les-pentes/feed/ 0
Naona crée un centre éphé­mère de récu­pé­ra­tion de papier https://lacroixroussienne.com/2019/05/11/naona-cree-un-centre-ephemere-de-recuperation-de-papier/ https://lacroixroussienne.com/2019/05/11/naona-cree-un-centre-ephemere-de-recuperation-de-papier/#respond Sat, 11 May 2019 06:00:08 +0000 https://lacroixroussienne.com/?p=5230 On aimait déjà l’idée de départ : allier éthique et mode en créant une marque de sacs réali­sés à partir de chutes de papier tres­sées à la main dans les fave­las de Rio. Mais le lyon­­nais Pier­­rick Michel et l’es­­pa­­gnole Noemi Cardona Puig, qui ont créé Naona pour favo­ri­ser l’in­ser­tion profes­sion­nelle des femmes, ont décidé d’al­ler […]

L’article Naona crée un centre éphé­mère de récu­pé­ra­tion de papier est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
On aimait déjà l’idée de départ : allier éthique et mode en créant une marque de sacs réali­sés à partir de chutes de papier tres­sées à la main dans les fave­las de Rio. Mais le lyon­­nais Pier­­rick Michel et l’es­­pa­­gnole Noemi Cardona Puig, qui ont créé Naona pour favo­ri­ser l’in­ser­tion profes­sion­nelle des femmes, ont décidé d’al­ler plus loin. Après avoir ouvert une première boutique éphé­mère en haut des Pentes l’an­née dernière, ils posent à nouveau leurs bagages à la Croix-Rousse du 21 mai au 15 juin.

« Ce sera aussi pour nous l’oc­ca­sion de lancer un centre de récu­pé­ra­tion et de tri de feuilles brouillon », explique Pier­­rick Michel. Il sera ainsi possible de dépo­ser ses papiers sur place (une face blanche obli­ga­toire, NDLR) . Les feuilles récu­pé­rées seront utili­sées dans un nouvel atelier au Maroc. À noter que le pop-up store accueillera égale­ment les créa­tions enga­gées de Leonor Roversi et la marque d’ac­ces­soire en soie Divine trou­vaille.

16 rue des Pierres Plan­­tées. Inau­gu­ra­tion le 22 mai de 18h à 22h.

Chaque jeudi, retrou­­­­­­vez 4 pages sur la vie de la colline de la Croix-Rousse dans l’édi­­­­­­tion La Croix-rous­­­­­­sienne de Tribune de Lyon. En kiosque dans les Pentes et sur le Plateau. 

L’article Naona crée un centre éphé­mère de récu­pé­ra­tion de papier est apparu en premier sur La Croix-Roussienne.

]]>
https://lacroixroussienne.com/2019/05/11/naona-cree-un-centre-ephemere-de-recuperation-de-papier/feed/ 0