Mon quartier au quotidien


Ferme péda­go­gique. Des élues croix-rous­siennes appellent au déblo­cage

Lundi soir, la ferme de la Croix-Rousse s’est invi­tée à deux reprises au conseil muni­ci­pal. La raison ? Le projet du site Chazière est enlisé depuis l’été dernier, la nouvelle conven­tion d’oc­cu­pa­tion des lieux n’étant toujours pas signée par l’Hô­tel de Ville.

« Le projet est actuel­le­ment bloqué alors que les freins ont été levés », a souli­gné Sylvie Palo­mino, adjointe à la mairie du 4e, qui évoque « le grand déses­poir des béné­voles inves­tis ». « Monsieur le Maire, vous ne pouvez qu’ap­prou­ver une telle initia­tive ancrée dans les préoc­cu­pa­tions actuelles de mobi­li­sa­tions sur les ques­tions de biodi­ver­sité, d’édu­ca­tion et de déve­lop­pe­ment durable  »,a ajouté celle qui est égale­ment candi­date à la mairie croix-rous­sienne.

 

« Le temps d’une gros­sesse »

Réponse de Gérard Collomb : « Pour pouvoir signer une conven­tion, il faut qu’elle soit juri­dique­ment valable. » Plus complexe, ce nouveau docu­ment, devrait permettre d’agran­dir le site de la ferme et de réali­ser plusieurs aména­ge­ments. Le retard serait ainsi avant tout dû à des raisons de sécu­rité et non à une volonté du maire d’en­tra­ver un projet sur les terres de son rival David Kimel­feld.

Un peu plus tard dans la soirée, Isabelle Granjon (PCF) est reve­nue à la charge. Huit mois d’at­tente pour signer une conven­tion ? « Presque le temps d’une gros­sesse, a raillé la conseillère du 1er. Ici personne ne doute qu’elle soit bien dans les tiroirs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *