Mon quartier au quotidien


Le Lavoir Public va chan­ger de formule

Après huit années d’ac­ti­vité, une page s’ap­prête à se tour­ner au Lavoir Public (Lyon 1er). Le co-fonda­teur et président du lieu, Olivier Rey va, en effet, mettre le cap vers de nouveaux hori­zons cultu­rels avec un projet d’en­ver­gure en Ardèche. Ainsi, fin septembre, la conven­tion d’oc­cu­pa­tion du lieu arri­vera à son terme et ne sera pas renou­ve­lée sur cette même forme. Mais rassu­rez-vous : ce chan­ge­ment n’an­nonce en rien la fin de l’aven­ture de ce labo­ra­toire cultu­rel réjouis­sant, mais plutôt un nouveau départ.

« L’équipe d’ar­ron­dis­se­ment qui sera élue aura à penser un nouveau deve­nir pour le Lavoir », a expliqué Natha­lie Perrin-Gilbert, maire du 1er, en séance du conseil d’ar­ron­dis­se­ment la semaine dernière.

 

Vers un Lavoir 2.0 ?

« Huit années sont déjà passées et c’est une bonne chose pour la créa­ti­vité qu’il y ait du chan­ge­ment », précise Olivier Rey qui compte bien garder un lien avec Lyon. D’ailleurs, l’équipe en place pour­rait tout à fait jouer un rôle dans ce nouveau chapitre à venir, en étant force de propo­si­tions pour la prochaine conven­tion.

« On réflé­chit à un nouveau projet, une sorte de Lavoir nouvelle géné­ra­tion », lance le metteur en scène. Mais l’ave­nir du Lavoir dépen­dra surtout du résul­tat des élec­tions muni­ci­pales de mars et de la volonté des nouveaux élus.

Lové dans un ancien lavoir impasse Fles­selles en haut des Pentes de la Croix-Rousse, ce lieu à la fois festif et mili­tant a réussi à s’im­po­ser sur la scène alter­na­tive lyon­naise avec sa program­ma­tion riche et déjan­tée, large­ment inspi­rée par la culture berli­noise : théâtre, projec­tions, festi­val Only Porn ou encore soirées club­bing Arm Aber Sexy (pauvres mais sexy). Il vous reste encore quelques mois pour en profi­ter.

Romain Desgrand

Retrou­­­­vez chaque semaine 4 pages dédiées au Plateau et aux Pentes de la Croix-Rousse dans l’édi­­­­tion La Croix-Rous­­­­sienne de Tribune de Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *