Mon quartier au quotidien


Les Dames de la cantine veulent révo­lu­tion­ner l’uni­vers du trai­teur

Instal­lés sur la colline, Juliette Plailly et Guillaume Wohl­bang ont lancé Les Dames de la cantine, un service de trai­teur bio et zéro déchet.

L’in­gré­dient magique qui les a réunis réside certai­ne­ment dans la fougue et la bonne humeur qu’ils ont en commun. Juliette Plailly et Guillaume Wohl­bang ont eu un coup de foudre amical et profes­sion­nel lorsqu’ils se sont rencon­trés à l’Ins­ti­tut Paul Bocuse, l’an­née dernière. En seule­ment quelques mois, les deux tren­te­naires, qui aiment cuisi­ner en écou­tant du disco, ont décidé de mettre à profit leur compli­cité en inven­tant leur propre service de trai­teur : Les Dames de la cantine (événe­men­tiel, soirée privée, repas pour artistes et tech­ni­ciens, vernis­sage, etc.)

« À la base, nous avions chacun deux projets diffé­rents. J’ha­bi­tais à Paris et je voulais créer restau­rant zéro déchet tandis que Guillaume voulait s’orien­ter dans la restau­ra­tion tardive à Lyon dans le domaine de la culture », raconte Juliette. Mais une expé­rience commune couron­née de succès lors du festi­val Pein­ture Fraîche en mai dernier à la Halle Debourg (Lyon 7e) les conduira à revoir leurs plans. « On a été séduit par l’as­pect un peu bougil­lon du trai­teur : ne pas être atta­chés à un lieu, s’in­ves­tir dans des projets tota­le­ment diffé­rents. D’au­tant plus que le secteur est parti­cu­liè­re­ment touché par la problé­ma­tique du déchet. On a tous assisté à des cock­tails où il est y a des conte­nants à usage unique et des verrines en plas­tique qui finissent à la poubelle », souligne Guillaume.

 

Vais­selle consi­gnée.

Leur solu­tion ? Travailler avec de la vraie vais­selle et « de la petite porce­laine de grand-mère » chinée par leurs soins. Même pour leur pres­ta­tion de grande enver­gure le joyeux tandem tente de chan­ger les habi­tudes et le regard du public en instau­rant des assiettes consi­gnées. Une éthique éco-respon­sable que l’on retrouve bien entendu dans leurs recettes « natures et popu­laires » concoc­tées à base d’ali­ments simples, bio, locaux et de saison.

« On a aussi cette volonté de chan­ger la façon de travailler derrière les four­neaux. C’est impor­tant pour nous de montrer que l’on peut faire de la cuisine sans être un chef tyran­nique », soulignent-ils. Le duo « s’amuse » ainsi dans leur labo­ra­toire de cuisine loué sur les Pentes en atten­dant de pouvoir ache­ter leur propre repaire. Si possible toujours à la Croix-Rousse.

Romain Desgrand 

Bio Express

Juliette Plailly (31 ans) et Guillaume Wohl­bang (37 ans) se sont rencon­trés lors de leur forma­tion à l’Ins­ti­tut Paul Bocuse en 2018, alors qu’ils étaient en recon­ver­sion profes­sion­nelle. Ils ont lancé leur service de trai­teur en s’as­so­ciant avec le Groupe Unagi / Le Petit Bulle­tin.

Leur site : lesda­mes­de­la­can­tine.fr

Spots favo­ris 

L’Odessa Comp­toir, 14 Rue René Leynaud (Lyon 1er) pour Juliette. Le restau­rant Garga­gnole, 12 rue Ozanam (Lyon 1er) pour Guillaume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *