Mon quartier au quotidien


Mise en sécu­rité des abords du collège de la Tourette

Après le réamé­na­ge­ment du parvis de la biblio­thèque du 4e, rue de Cuire (lire ici), c’est au tour d’une portion du boule­vard de la Croix-Rousse de rentrer dans une phase de chan­tier. Les abords du collège de la Tourette, situé côté 1er arron­dis­se­ment, vont, en effet, être repen­sés par la Métro­pole de Lyon dans le but de sécu­ri­ser les chemi­ne­ments piétons, partiel­le­ment masqués par le station­ne­ment des voitures. Les travaux débutent cette semaine et devraient s’éta­ler jusqu’au 1er novembre.

La partie du boule­vard située vers la rue Taba­reau va être suréle­vée pour former un plateau plus sûr pour les passants et les élèves du collège (fin octobre, la circu­la­tion sera alter­née sur cette partie du boule­vard). Quelques places de station­ne­ments seront aussi suppri­mées afin d’amé­lio­rer la visi­bi­lité des passages piétons. En amont de cette aména­ge­ment, des marquages rappe­lant la limi­ta­tion de vitesse (30 km/h) ont déjà été réali­sés.

La place de l’Oreille végé­ta­li­sée.

Si ces ajus­te­ments, fruits de la demande d’ha­bi­tants et de parents d’élèves, ne touchent qu’une petite partie du boule­vard, l’idée de repen­ser l’en­semble de cette artère majeure du quar­tier reste bien présente dans les esprits.

Des projets plus ou moins abou­tis ont déjà circulé — on a même imaginé la créa­tion d’une rambla façon Barce­lone ! — pour que le boule­vard puisse « retrou­ver son lustre », rappelle David Kimel­feld, maire du 4e et président de la Métro­pole de Lyon. Mais le grand chan­tier n’est pas prévu pour tout de suite. En atten­dant, l’es­pace qui juxta­pose la rue Taba­reau, surnommé la place de l’Oreille, devrait se trans­for­mer d’ici la fin de l’an­née.  L’idée ? Lutter contre le station­ne­ment sauvage en enle­vant le bitume pour créer une zone de végé­ta­li­sa­tion en pleine terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *