Mon quartier au quotidien


Muni­ci­pales 2020 : la droite dévoile ses têtes de liste pour la Croix-Rousse

La droite lyon­naise vient de prendre un temps d’avance ce mercredi par rapport aux autres partis en dévoi­lant ses têtes de listes pour chaque arron­dis­se­ment (lire ici). Pour la Croix-Rousse, c’est deux femmes qui vont se lancer dans la course à la mairie. Côté 1er, le choix d’Étienne Blanc, candi­dat LR à la mairie centrale, s’est porté sur Myriam Fogel-Jedidi (photo), déjà conseillère d’op­po­si­tion dans l’ar­ron­dis­se­ment. Parti­cu­liè­re­ment sensible aux sujets en lien à l’édu­ca­tion et au cadre de vie, la seule élue de droite du 1er est même parve­nue à trou­ver un terrain d’en­tente avec la maire de gauche Natha­lie Perrin-Gilbert. En dépit de leur diffé­rence de couleur poli­tique, toutes les deux ont récem­ment colla­boré sur le dossier du réamé­na­ge­ment du square Bodin-Magne­val (lire ici). 

Pour le 4e arron­dis­se­ment, la déci­sion du camp Répu­bli­cains est plus surpre­nante puisque c’est Anne Pellet (photo ci-dessous), conseillère régio­nale (ex-Modem) plutôt incon­nue sur le Plateau, qui a été rete­nue pour mener la bataille. Un casting qui se fait donc au détri­ment de Marie Guyon, l’ac­tuelle conseillère d’op­po­si­tion LR au sein du conseil du 4e arron­dis­se­ment parti­cu­liè­re­ment présente sur le terrain. Fair-play, l’élue a assuré vouloir conti­nuer à faire campagne et à soute­nir Étienne Blanc. 

R.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *