Mon quartier au quotidien


Super­po­si­tion s’ins­talle au Fort Saint-Laurent

Tout ceux qui rêve de voir le fort Saint-Laurent trans­formé en labo­ra­toire cultu­rel perma­nent risquent d’être déçus. Ce lieu emblé­ma­tique des Pentes de la Croix-Rousse devrait bien­tôt deve­nir un hôtel de luxe. Mais avant ce grand cham­bar­de­ment, qui ne fait pas l’una­ni­mité, on peut tout de même se réjouir : la très dyna­mique asso­cia­tion Super­po­si­tion, férue de lieu en tran­si­tion, s’ins­talle dans le bastion pour une durée déter­mi­née (mais pas encore préci­sée…).

« Nous venons de récu­pé­rer les clefs du fort Saint-Laurent pour y instal­ler nos acti­vi­tés. Le projet fut assez soudain », explique Orbiane Wolff, co-fonda­trice de l’as­so­cia­tion qui a été solli­ci­tée par le promo­teur. Pendant plusieurs mois, cet ancien fort mili­taire devenu foyer d’hé­ber­ge­ment pour Notre-Dame des Sans-Abris sera donc un lieu de rési­dence artis­tique.

Il reste des places.

Dès juin l’as­so­cia­tion rece­vra entre vingt et trente artistes (graphiste, tatoueur, vidéastes, etc.) en rési­dence dans les étages du fort « qui béné­fi­cie d’une belle lumière natu­relle », sans parler du jardin et de la vue impre­nable sur la ville. « Un bon nombre d’ate­liers sont déjà réser­vés mais il reste encore quelques espaces à louer (11 euros le m2). C’est du tempo­raire avec une période de 6 mois mini­mum ».

Ce spot éphé­mère devrait aussi s’ou­vrir au public pour présen­ter divers expo­si­tions. « Nous sommes en pleine recherche de finan­ce­ments pour réali­ser les travaux néces­saires en termes de mise au norme pour accueillir du public », souligne Orbiane Wolff qui promet d’en dévoi­ler davan­tage d’ici un mois.    

Soyons clair : certains voient dans cette opéra­tion une volonté du promo­teur de faire passer en douceur l’ins­tal­la­tion d’un hôtel dans un ancien bâti­ment public. Mais l’as­so­cia­tion pouvait diffi­ci­le­ment refu­ser une telle oppor­tu­nité. En atten­dant de décou­vrir les premières expo­si­tions au fort, Super­po­si­tion orga­nise la 5e édition de son festi­val Urban Art Jungle du 14 au 16 juin à l’Autre Soie à Villeur­banne.

 

Légende photo :  Précé­dem­ment basée dans le 2e arron­dis­se­ment, l’as­so­cia­tion Super­po­si­tion vient d’em­mé­na­ger au sein du Fort Saint-Laurent situé sur place Belle­vue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *