Mon quartier au quotidien


Le grain de folie de Lorraine Gadrey

Rue d’Ivry, la graphiste croix-rous­sienne Lorraine Gadrey vient d’ou­vrir Vendredi, un atelier-boutique dans lequel elle expose acces­soires de mode, déco et autres bijoux. Encore discrète, l’adresse mérite le détour ne serait-ce que pour échan­ger avec cette créa­trice enjouée. 

Il y a quelque chose d’at­ta­chant chez cette fille-là. Une légè­reté, une fraî­cheur, un petit grain de folie qu’elle distille à son insu entre deux réponses spon­ta­nées. D’où vient-elle ? « De Saturne », réplique-t-elle tout de go, avant de rire aux éclats. En réalité, cette tren­te­naire pétillante a débarqué à Lyon il y a main­te­nant six ans, en prove­nance de… la région pari­sienne. Moins roma­nesque, certes.

Il n’en reste que Lorraine Gadrey vient de fran­chir un pas dans sa carrière de graphiste free­lance et de créa­trice en ouvrant — de façon assez confi­den­tielle — sa première boutique Vendredi, du nom de sa marque. Dans cet espace lumi­neux situé à deux pas de la Maison des Canuts, elle a commencé à expo­ser ses diffé­rentes créa­tions origi­nales en séries limi­tées : bagues, colliers, boucles d’oreilles colo­rées et conçues en pâte fimo cuite au four, illus­tra­tions…

Ethnique et chic

La boutique n’est pas très grande mais les rayons devraient s’étof­fer dans les prochaines semaines. Lorraine prévoit de déve­lop­per une carte­rie et, pourquoi, pas de propo­ser un bar à motifs pour offrir la possi­bi­lité de custo­mi­ser ses créa­tions comme ce papier peint aux arabesques violets pastels qui habille les murs de son antre et qu’elle a elle-même imaginé.

« Aujourd’­hui, les gens ont envie d’être acteurs dans la concep­tion de leurs objets », explique cette mère de famille qui vit aussi sur le Plateau. Lorraine, en tout cas, a toujours eu besoin de créer. « Enfant déjà, je démon­tais les bijoux pour fabriquer les miens ».

Inspi­rée de diffé­rentes cultures du monde, elle déve­loppe une « imagi­na­tion sans fron­tière » et  un style « ethnique-chic » qui évoque parfois le wax. Le mieux pour le décou­vrir reste encore de pous­ser la porte du 21 rue d’Ivry. Fin mai, Lorraine compte bien orga­ni­ser un cock­tail inau­gu­ral pour offi­ciel­le­ment ouvrir son univers fantai­siste aux habi­tants du quar­tier.

Romain Desgrand

21 rue d’Ivry. De 9h à 18h en semaine et un samedi par mois. Comp­tez envi­ron 20 euros pour un bijou. 

Bio express

36 ans. Lorraine Gadrey est origi­naire de la région pari­sienne. Titu­laire d’un diplôme de concep­trice en commu­ni­ca­tion visuelle, elle est à la fois graphiste, illus­tra­trice et maquet­tiste. Après avoir travaillé pour diffé­rentes agences, elle a décidé de se lancer à son compte. Elle pratique la danse afri­caine dans les Pentes.

lorrai­neand­com.fr

Spot favori

Boutique Claire Couture,  122, Montée de la grande côte, Lyon 1er

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *