Mon quartier au quotidien


Vues de la paix

L’ini­tia­tive est assez remarquable pour être relayée. L’as­so­cia­tion de la place Chazette et le Conseil de quar­tier Bas des Pentes-Presqu’île ont réuni diffé­rents acteurs du 1er arron­dis­se­ment pour créer une expo­si­tion sur la paix, en réin­ter­pré­tant plusieurs œuvres du musée des Beaux-arts. Après avoir béné­fi­cié de l’APICQ (un appel à projet destiné aux conseils de quar­tier), une première instal­la­tion sous forme de bâches s’est déployée pendant deux mois sur la place Chazette à l’au­tomne dernier. Du 2 mai au 31 juillet, Regards sur la paix se pose cette fois-ci au cœur des Pentes, au centre social à la Condi­tion des Soies, avec, en plus, un film qui retrace cette aven­ture colla­bo­ra­tive.

« À l’ori­gine, l’idée était de créer du lien entre les habi­tants du quar­tier, explique Gaële Beaus­sier-Lombard de l’as­so­cia­tion place Louis Chazette qui orga­nise par ailleurs des vide-greniers et des brunchs. Nous cher­chions aussi depuis long­temps à créer une expo­si­tion hors les murs pour faire vivre l’art dans la rue. Aujourd’­hui, la culture est kidnap­pée : il faut fran­chir des murs pour y accé­der ». Sélec­tion­nés suite à un appel à projets, plusieurs artistes du quar­tier ont réin­venté des pein­tures ou des sculp­tures du musée évoquant la paix.

Le résul­tat, toujours à décou­vrir sur de grands panneaux, se révèle parfois surpre­nant comme avec la créa­tion de Stéphane Durand qui a détour­ner le carreau de céra­mique isla­mique Trois musi­ciennes pour créer Tapis Voilant enlaçant des écharpes de L’olym­pique lyon­nais avec celles de… l’ASSE !

En plus des artistes, diffé­rents acteurs du terri­toire (élèves de l’école Michel Servet, ateliers des Terreaux, asso­cia­tion Passer’elles buis­son­nières, etc.) ont apporté leurs contri­bu­tions.  Et pour la prochaine étape, les orga­ni­sa­teurs rêvent de se faire eux-même une place au musée des Beaux-arts. Chiche ?

Expos jusqu’au 31 juillet. Entrée libre. 7 Rue Saint-Poly­carpe. Vernis­sage le 18 mai 15 h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *