Mon quartier au quotidien


Rue Paille­ron : le Subs­trat va ouvrir un comp­toir à saucisses

Hubert Vergoin (photo) a déjà conquis nos papilles avec son restau­rant Subs­trat ouvert en 2013 au 7 rue Paille­ron. En juin, le chef va inau­gu­rer sur le trot­toir d’en face, So6 La Saucis­son­ne­rie, un « comp­toir à saucisses-restau­rant à vin ». Ce « resto à pinard », comme il le surnomme affec­tueu­se­ment, sera en quelques sortes une exten­sion du Subs­trat mais avec cette fois-ci une cuisine du terroir, plus fran­chouillarde.

« Je suis un lyon­nais pure souche et j’ai envie de retour­ner aux origines tout en conti­nuant à racon­ter de belles histoires dans l’as­siette », explique-t-il.

Canaille.

Dans ce petit bistrot canaille, il sera ainsi possible de dégus­ter sur le pouce de la saucisse à toutes les sauces : hot dog, poulpe au chorizo, fondu de fromage à la merguez ou encore boudin Gala­bart. Un jour, peut-être, la maison fabriquera ses propres saucisses.

D’ici là, Hubert Vergoin devra rele­ver un autre chal­lenge : le chef croix-rous­sien fait, en effet, partie des restau­ra­teurs qui inté­gre­ront dans les prochains mois le projet de la Tour rose au Vieux Lyon. Au programme : la créa­tion d’un « food market » nouvelle géné­ra­tion.

Romain Desgrand

Chaque jeudi, retrou­­­­­­vez 4 pages sur la vie de la colline de la Croix-Rousse dans l’édi­­­­­­tion La Croix-rous­­­­­­sienne de Tribune de Lyon. En kiosque dans les Pentes et sur le Plateau. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *