Mon quartier au quotidien


Maria : l’au­then­tique pizze­ria napo­li­taine débarque à la Croix-Rousse

Elle remet le couvert. Après le succès du Desjeu­­neur à la Croix-Rousse (brunch tous les jours), Marion Bohé ouvre une nouvelle adresse sur le palier d’à côté : Maria, une (vraie) pizze­ria napo­li­taine.

 

« Quand je suis reve­nue d’An­gle­terre (où elle a travaillé pour un chef étoilé, NDLR), j’avais déjà ces deux idées en tête : celle du brunch et celle de la pizze­ria napo­li­taine », raconte-t-elle. Coup de chance, deux ans après l’ou­ver­ture de son premier spot, son voisin (Ate­­lier Recto-verso) a pris sa retraite lui permet­tant de reprendre les lieux. «  Une nouvelle fois, je voulais quelque chose de bon, simple et pas cher », assure la jeune entre­pre­neuse.

À la carte : 5 pizzas (de 7 à 12 euros), une glace faite maison au lait fermier et des bières italiennes. On pourra dégus­ter, par exemple, la Sanita (mari­nade de tomates San Marzano culti­vées dans la région de Campa­nie, Fior di latte, basi­lic frais, huile d’olive, et parme­san) ou la Mergel­lina (saucisses aux fenouilles, crème de broco­lis et de noix et Provola).

 

Formée à Naples

Pour acqué­rir tout le savoir-faire d’une pizza napo­li­taine, Marion s’est rendue dans la Cité du soleil en novembre dernier afin de se former auprès de la très sérieuse Asso­cia­zione verace pizza napo­le­tana qui délivre les accré­di­ta­tions offi­cielles. Ici, la pâte est prépa­rée sur place, pétris la main (le rouleau est un sacri­lège) puis cuite en 90 secondes à 450 degrés. Le four en briques, arrivé tout droit de Naples, a été conçu par des spécia­listes, la famille Gianni Acunto.

Après plusieurs semaines de travaux, le restau­rant, un bel espace voûté, pourra accueillir envi­ron 60 couverts. Et d’ici quelques mois, il sera possible de dégus­ter les pizzas de Maria à empor­ter. La livrai­son (second sacri­lège) est pros­crite.

Avant le grand saut, Marion a convié quelques fidèles croix-rous­siens du Desjeu­neur pour une dégus­ta­tion en avant-première. « Si c’est validé avec l’ap­pro­ba­tion popu­laire, on se lancera en fin de semaine », plai­sante Marion qui prévoit au plus tard d’ou­vrir la semaine prochaine.

Romain Desgrand

 

Maria, 3 rue des Pierres Plan­tées, Lyon 1er. Ouvert tous les jours sauf le mardi et le mercredi.  Service midi et soir en semaine. Service en continu le week-end de midi à 23h.

En photo : Marion Bohé et Anto­nio Raiola, nouvelle recrue, dans la pizze­ria Maria, rue des Pierres Plan­tées. Le nom de la pizze­ria a été choisi notam­ment en réfé­rence aux madones omni­pré­sentes à Naples. ©Romain Desgrand

 

Chaque jeudi, retrou­­­­­vez 4 pages sur la vie de la colline de la Croix-Rousse dans l’édi­­­­­tion La Croix-rous­­­­­sienne de Tribune de Lyon. En kiosque dans les Pentes et sur le Plateau. 

2 commentaires

  1. LAURA CASANOVA says:

    Je suis désolé mais je n’ai pas du tout aimé la pizza: la pâte était sans sel et toute molle , la soi disant ricotta ressemblait à une mousse , elle n’avait rien de la vrai ricotta, très peut de mozzarella. La note positive la glace qui m’a rappelé les glaces de mon enfance. Vin très bon.
    Je ne la recommandé pas et je n’y retournerai pas.

  2. alessandro says:

    Je suis italien (comme vous peut être, vu votre nom de famille) et je me ne trouve pas de tout d’accord avec cette commentaire.

    Au même temps il dépend de quel type de pizza vous êtes aimante et habitue. La pizza napoletana est différent des pizza que vous trouvez habituellement en livraison par le chaîne ou « kebab » shop ou faux italien.
    il n’y pas la pâte croquante ou remplie de fromage ou autre truc comme ça….
    je n’ai marre de voir ma cuisine détruit par des sauvages que mettent emmenthal sur la pizza pour exemple.
    au moins ici les produits sont vrais, frais et respectent la tradition.
    clairement on a tous des goûts différent donc pas de soucis que vous n’avez pas aime. Il y a aussi plusieurs type de ricotta, je serai curieux de savoir ça ressemble a quoi la « vrai » ricotta pour vous et quel pizza avez vous choisi.
    Je trouve par contre un peu mauvaise d’y mettre un commentaire négatif sans même lui donner la chance d’une deuxième visite. Encore pire vu que c’est pour un question de goût personnel, pas de mauvais qualité ou erreur.
    je travail en restauration et je déteste les clients que ils disent rien pendant le repas pour en suite aller sur internet et dire qu’ils vont jamais retourner. j’espère vous avez donné un retour au staff surtout que ils sont très à l’écoute.
    ils ont fait un erreur une fois sur la pizza de ma copine et ils ont montré un très bon sens du service dans la gestion de la situation.
    Je suis très heureux d’habiter à la croix rousse et avoir une VRAI pizza à 6,50€ surtout quand la moyenne à Lyon (et France) est beaucoup plus élevé pour de pizza de très bas niveau.
    le dommage est que ils sont toujours plein et le pizza terminent très tôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *