Mon quartier au quotidien


Le square Saint-Eucher se refait beauté

C’est un coin de la Croix-Rousse parfois inconnu des habi­tants du Plateau. Situé au bas de la rue Eugène-Pons, tout proche du cours d’Her­bou­ville, le quar­tier Saint-Eucher était au centre de l’at­ten­tion ce mercredi 10 avril. La mairie du 4e a convié les rive­rains à un goûter pour célé­brer la réno­va­tion du jardin pour enfants situé aux côtés de l’église Saint-Eucher. Nouveaux jeux, pelouse synthé­tique, estrade en bois au pied des arbres… Sous les conseils de la mairie d’ar­ron­dis­se­ment, la Ville a financé l’en­semble de la remise à neuf du square pour un budget de 116 788 d’eu­ros. Un projet salué par la direc­tion de la crèche Pirouette. Située de l’autre côté de la rue, l’éta­blis­se­ment a d’ailleurs pu parti­ci­per à la réflexion pour défi­nir les aména­ge­ments.

Vers un nouveau souffle ?

Dans cette zone à l’écart, parfois oubliée, ce coup de frais n’est pas anodin. Car, même si les murs du square sont encore déca­tis, c’est tout le quar­tier qui peut prétendre à un nouveau souffle. Avec la réha­bi­li­ta­tion du cours d’Her­bou­ville (lire ici) et l’amé­na­ge­ment d’un terre-plein central végé­ta­lisé et dédié aux modes de trans­port non moto­ri­sés, les élus espèrent embel­lir et « apai­ser » le secteur.

Même si le taux de pollu­tion fait encore grin­cer les dents. « Vous pour­rez glis­ser deux mots sur la mauvaise qualité de l’air du quar­tier…. autour d’un bon goûter » ont ironisé le 9 avril sur Twit­ter les mili­tants d’Eu­rope écolo­gie Les Verts de la Croix-Rousse.

Il n’en reste que la direc­trice de la crèche qui accueille 20 enfants par jour, constate que de plus en plus de familles s’ins­tallent ici. Faut-il pour autant y voir le signe d’un nouveau départ ?

Après le lifting du cours d’Her­bou­ville, une réflexion sur la valo­ri­sa­tion des rez-de-chaus­sée pour­rait émer­ger pour tenter d’at­ti­rer de nouveaux commerces. En paral­lèle, le Conseil de quar­­tier Croix-Rousse Est et Rhône a relancé il y a plusieurs mois leur projet de “navette” (lire ici). Objec­tif : repen­ser la trajec­­toire de certains bus TCL pour désen­cla­ver le quar­tier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *