Mon quartier au quotidien


Gaspillage dans les cantines : la révolte des parents d’élèves

Les chiffres sont verti­gi­neux : plus de 16 tonnes de biodé­chets, 2.7 tonnes de plas­tique et 1.5 tonnes de denrées récu­pé­rables. C’est ce que produit chaque année la cantine scolaire de l’école mater­nelle et primaire Joseph Cornier, située dans le 4e arron­dis­se­ment (en moyenne 480 enfants par jour). Cette esti­ma­tion a été réali­sée en novembre dernier lors d’une expé­ri­men­ta­tion menée dans le cadre de la Semaine euro­péenne de la réduc­tion des déchets. Depuis, les parents d’élèves qui sont à l’ini­tia­tive de la démarche, veulent faire bouger les lignes. 

Car, à l’échelle de la ville, c’est 1040 tonnes de déchets qui seraient jetées chaque année dans les cantines des écoles mater­nelles et élémen­taires publiques, dont 77 tonnes d’ali­ments non-touchés (fruits, produits laitiers, compotes, etc.).

Dans leur péti­tion Écoles de Lyon : stop au plas­tique et gaspillage alimen­taire sur change.org (voir ici), les parents demandent ainsi à la Ville de Lyon la mise en place d’un système de reva­lo­ri­sa­tion des biodé­chets par compos­tage ou métha­ni­sa­tion, la suppres­sion des barquettes en plas­tique dans lesquelles sont réchauf­fées les repas et la redis­tri­bu­tion des denrées consom­mables. Sur ce dernier point, une expé­ri­men­ta­tion est en cours de prépa­ra­tion dans le 4e.

Contact : dd.canti­[email protected]­mail.com

Chaque jeudi, retrou­­­­vez 4 pages sur la vie de la colline de la Croix-Rousse dans l’édi­­­­tion La Croix-rous­­­­sienne de Tribune de Lyon. En kiosque dans les Pentes et sur le Plateau. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *