Mon quartier au quotidien


Quel est l’ave­nir de l’ex-collège Maurice Scève ?

La ques­tion a enflammé la rencontre entre David Kimel­feld et les habi­tants de l’est croix-rous­sien la semaine dernière. Le président de la Métro­pole de Lyon et maire du 4e était avec son équipe au Café de la Soie, place Bertone, pour échan­ger sur les diffé­rents projets en cours dans le quar­tier. Mais la discus­sion a vite tourné au vinaigre.

Plusieurs mili­tants inves­tis dans le soutien des jeunes migrants isolés qui logent depuis septembre dans l’en­ceinte de l’ex-collège Maurice Scève (lire ici) en ont profité pour invec­ti­ver à plusieurs reprises le maire-président avant de quit­ter chacun à leur tour l’as­sem­blée afin ne pas « écou­ter son bla-bla ».

« Ces jeunes devraient être proté­gés et admis dans des centres d’hé­ber­ge­ment ! », a crié l’une d’entre eux, repro­chant à Kimel­feld de les mener en bateau et de ne pas assu­rer la protec­tion des mineurs, une compé­tence de la Métro­pole.

Des inter­ven­tions coup de poing orches­trées selon Kimel­feld qui a regretté ne pas pouvoir répondre direc­te­ment à ses oppo­sants. « Le budget de la Métro­pole consa­cré aux mineurs non-accom­pa­gnés qui était de 17 millions d’eu­ros en 2015 est aujourd’­hui de 50 millions d’eu­ros, a rappelé l’élu annonçant, par ailleurs, la créa­tion d’une centaine de places d’hé­ber­ge­ment dans les semaines à venir. Je n’ac­cep­te­rai pas que l’on puisse dire qu’on vous a baladé ! Il s’agit d’un phéno­mène extrê­me­ment complexe qui nous dépasse. Ce n’est pas en s’af­fron­tant que l’on trou­vera des solu­tions. »

Une chose est sûre : le squat Maurice-Scève devra fermer. Le site doit accueillir un projet immo­bi­lier « mixte » avec l’ins­tal­la­tion de la Maison de l’en­fance et de la jeunesse, un jardin belvé­dère et une centaine de appar­te­ments dont une tren­taine de loge­ments sociaux et d’autres à « prix abor­dables ». Si le projet est espéré autour de 2022, le maire a assuré qu’il ne démar­rera pas avant qu’une solu­tion ne soit propo­sée aux actuels occu­pants du site. Pour désa­mor­cer le conflit, l’idée d’une rencontre en comité réduit a été émise.

Romain Desgrand

 

Chaque jeudi, retrou­­­vez 4 pages sur la vie de la colline de la Croix-Rousse dans l’édi­­­tion La Croix-rous­­­sienne de Tribune de Lyon. En kiosque dans les Pentes et sur le Plateau. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *