Mon quartier au quotidien


Une concer­ta­tion pour dessi­ner l’ave­nir de l’an­cienne école des beaux arts

De mars à mai, trois ateliers sont orga­ni­sés pour construire un projet autour de l’an­cienne école des beaux-arts située rue Neyret.

Certains prédisent déjà que le dossier sera l’un des enjeux majeurs de l’élec­tion muni­ci­pale de 2020 dans le 1er arron­dis­se­ment. Que faire de l’an­cienne École natio­nale supé­rieure des beaux-arts de Lyon (ENSBA) au coeur des Pentes ?

La Fabrique de la Ville, collec­tif apoli­tique issu d’un conseil de quar­tier, vient d’ou­vrir une concer­ta­tion pour que les habi­tants co-construisent un projet avec l’aide de deux étudiantes de master 2 à l’École Natio­nale Supé­rieure d’Ar­chi­tec­ture de Lyon. La ques­tion fait débat depuis plusieurs années déjà.

Alors que la mairie du 1er proje­tait de créer une rési­dence d’ar­tistes, le maire de Lyon, Gérard Collomb, a proposé un projet surprise en 2016 (place-belvé­dère, cafés, loge­ments, etc.) en envi­sa­geant de vendre le bâti­ment de 6000 m2 au Crédit Agri­cole. En guise de protes­ta­tion, une péti­tion ouverte à l’époque a permis de recueillir plus de 5700 signa­tures.

Faire pres­sion

Et depuis ? L’ave­nir du bâti­ment reste incer­tain. Lors du passage de Gérard Collomb au minis­tère de l’In­té­rieur, son remplaçant Georges Képé­né­kian aurait accepté de mettre le dossier sur pause. En paral­lèle Le PLU-H, en cours d’ap­pro­ba­tion, prévoit de recon­ver­tir ce lieu « en permet­tant une program­ma­tion ouvrant le site sur le quar­tier envi­ron­nant ».

Une aubaine pour la Fabrique de la ville qui veut ainsi « réveiller les gens et lancer un nouvel élan »« On aime­rait que les habi­tants créent un projet pour le faire signer aux candi­dats à l’élec­tion muni­ci­pale afin qu’ils s’en­gagent », détaille Franck, membre du collec­tif.

L’épi­neuse ques­tion de l’ENSBA a égale­ment été abor­dée la semaine dernière lors du conseil terri­to­rial : les élus du 1er ont accepté d’in­ter­pel­ler le maire de Lyon pour le pres­ser lui-même de s’ins­crire dans une logique de concer­ta­tion.

D’ici là, plusieurs ateliers seront orga­ni­sés dans les prochaines semaines dans les Pentes pour amener les habi­tants à dessi­ner le futur du bâti­ment.

Romain Desgrand

Ateliers de 10h à midi : libé­rer les imagi­naires le 30 mars, réali­ser les rêves le 13 avril, action-réac­tion le 4 mai. 4 rue Bodin.

 

Plus d’in­for­ma­tion : https://www.face­book.com/sydlia­cos­sard/

Chaque jeudi, retrou­vez 4 pages sur la vie de la colline de la Croix-Rousse dans l’édi­tion La Croix-rous­sienne de Tribune de Lyon. En kiosque dans les Pentes et sur le Plateau. 

 

Un commentaire

  1. Dissard says:

    Merci pour votre article !
    Vous pouvez trouver des informations complémentaires sur les ateliers participatifs sur le site des deux étudiantes (Sydney Collin, Julia Dissard) qui travaillent avec la fabrique de la ville :
    site : sydliacossard.home.blog
    facebook : https://www.facebook.com/sydliacossard/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *