Mon quartier au quotidien


Des chênes pour rempla­cer les platanes

Opéra­tion abat­tage cet après-midi sur le cours d’Her­bou­ville. Dans le cadre de la réha­bi­li­ta­tion de cette artère majeure du 4e arron­dis­se­ment, la Métro­pole de Lyon a décidé de suppri­mer 27 platanes sur le terre plein central en raison de leur mauvais état sani­taire et du poten­tiel danger qu’ils repré­sentent (chute de bran­che…).

Ces plan­ta­tions abîmées par le temps et diverses agres­sions (créa­tion de la voie sur les berges, taille à la tronçon­neuse, déve­lop­pe­ment de cham­pi­gnons…), seront rempla­cées à l’au­tomne par 26 chênes cheve­lus, une espèce choi­sie pour sa longé­vité ainsi que sa résis­tance à la pollu­tion et à la séche­resse. Au final, 14 platanes seront tout de même conser­vés mais voués à être rempla­cés à l’ave­nir.

Côté façade, la Métro­pole a choisi de suppri­mer un arbre sur deux. Objec­tif : Faci­li­ter l’épa­nouis­se­ment des végé­taux restants. Dans cette même optique, les nouveaux arbres seront plan­tés de manière plus espa­cée et en quin­conce.

Rappe­lons que le terre-plein central nord qui faisait jusqu’a­lors office de parking sera trans­­formé en une voie végé­­­ta­­­li­­­sée et dédiée aux modes de trans­­­port non-moto­­­ri­­­sés (piétons, vélos, trot­ti­net­­­tes…). Une bande plan­­­tée vien­dra complé­ter l’ha­bille­ment de cet espace (lire ici).

À noter qu’une autre opéra­tion d’abat­tage est prévue jusqu’à la fin du mois sur le quai Sarrail, de l’autre côté du Rhône dans le 6e arron­dis­se­ment. Il s’agit cette fois-ci  de se débar­ras­ser des platanes atteints du chancre coloré, une mala­die mortelle, incu­rable et très conta­gieuse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *