Mon quartier au quotidien


Vers plus de sécu­rité quai Gillet

Parfois quali­fié d’ou­blié de la Croix-Rousse, du fait de sa situa­tion géogra­phique, le quai Gillet était au cœur des atten­tions le 6 février. Le maire du 4e, David Kimel­feld, et son équipe ont rencon­tré les habi­tants au Taga­lou, le seul bar du quar­tier. L’oc­ca­sion pour les rive­rains d’évoquer direc­te­ment les problé­ma­tiques qui ont un impact sur leur quoti­dien avec, en sujet phare, la sécu­ri­sa­tion du quai, axe de circu­la­tion impor­tant notam­ment du fait de sa proxi­mité avec le tunnel de la Croix-Rousse.

Sur ce plan, l’élu a annoncé «  une phase plus active de mise en place de ralen­tis­seurs en plateau avec une prio­rité entre Lyon Plage et le pont Schu­man, où les vitesses sont exces­sives. Cela coûte très cher, nous essayons de trou­ver des moyens pour enta­mer des instal­la­tions dès la fin de l’an­née.  » Par ailleurs, des inter­ven­tions de police muni­ci­pale pour­raient être prochai­ne­ment réali­sées pour régu­la­ri­ser la circu­la­tion des vélos qui, selon les habi­tants, sont nombreux à rouler sur les trot­toirs et les berges.

Autre théma­tique évoquée : la lutte contre la pollu­tion. «   J’avais proposé, au moment de la réou­ver­ture du tunnel de la Croix-Rousse, de tester une voie de covoi­tu­rage les matins aux heures de pointe. L’idée n’avait pas été rete­nue par le président de la Métro­pole de l’époque (Gérard Collomb, NDLR), a précisé Kimel­feld. Aujourd’­hui, j’ai­me­rais expé­ri­men­ter ce type de dispo­si­tif de façon légère.  »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *