Mon quartier au quotidien


Des portraits authen­tiques pour chan­ger son rapport à l’image

Après 20 ans de carrière chez Air France, Ingrid Moya (photo) a tout plaqué l’an­née dernière pour vivre de sa passion : la photo­gra­phie. « Je voulais montrer à mes enfants qu’il était possible de faire ce que l’on voulait à n’im­porte quel âge », explique-t-elle.

En ce début d’an­née, l’ar­tiste va inau­gu­rer le volet initial de sa toute première expo­si­tion Fameuses au village des créa­teurs (boutique Leonor Roversi)passage Thiaf­fait. Son objec­tif ? Mettre en avant les femmes de la ville autour de trois théma­tiques : l’en­tre­pre­neuse, l’ado­les­cente et la femme senior. « L’idée est de suivre la femme à plusieurs stades de sa vie et de montrer qu’elle est belle à tout âge, sans forcé­ment avec recours à des arti­fices ». Ingrid promet ainsi des portraits authen­tiques et spon­ta­nés, bien loin des clichés édul­co­rés retou­chés. « On est souvent dur avec sa propre image. Je voulais, à mon niveau, tenter de rééduquer notre percep­tion. » 

À l’au­tomne, l’ex­po­si­tion devrait faire l’object d’un livre et les photos seront vendues aux enchères au profit d’une asso­cia­tion. Pour la suite, Ingrid imagine déjà une nouvelle expo­si­tion avec, cette fois-ci, l’homme en figure centrale.

face­book.com/JoZma­vie. Vernis­sage 31 janvier 18h30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *