Mon quartier au quotidien


Cours d’Her­bou­ville : Kimel­feld fait le choix du sans voiture

L’an­nonce est atten­due avec impa­tience par beau­coup d’ha­bi­tants du cours d’Her­bou­ville. David Kimel­feld, président de la Métro­pole et maire du 4e, a fina­le­ment tran­ché et devrait offi­ciel­le­ment l’an­non­cer dans les prochains jours : le terre-plein central nord qui fait aujourd’­hui office de parking sera trans­formé en une voie végé­­ta­­li­­sée et dédiée aux modes de trans­­port non-moto­­ri­­sés (piétons, vélos, trot­­ti­­net­­tes…).

C’est donc le scéna­rio 3, le plus gonflé ou le plus vert (en fonc­tion du point de vue), qui a été privi­lé­gié. L’op­tion 1 (station­­ne­­ment sur l’en­­semble du terre-plein) avait été disqua­­li­­fiée d’of­fice et l’al­ter­na­tive 2 prévoyait un mixte entre parking, bande plan­­tée et voie piétonne.

Le choix du président-maire et de son équipe inter­vient après plusieurs échanges, parfois animés, avec les rive­rains du cours, eux-mêmes divi­sés sur la ques­tion. Si certains pointent du doigt les diffi­cul­tés déjà exis­tantes pour se garer, d’autres, beau­coup plus nuan­cés, militent pour une ville plus écolo­giste.

Sécu­ri­ser les piétons. 

Rappe­lons que le réamé­na­ge­ment du terre plein central s’ins­crit dans le cadre d’une réha­bi­li­ta­tion globale du cours, l’une des artères les plus polluées de l’ar­ron­dis­se­ment. Si les débats ont souvent été mono­po­li­sés par l’éter­nelle ques­tion de la place de la voiture, David Kimel­feld n’a pas manqué de répé­ter à plusieurs reprises que l’objec­tif initial de l’opé­ra­tion était de sécu­ri­ser les piétons. « C’est en partie pourquoi le scéna­­rio 3 a été retenu », précise son cabi­net. 

En atten­dant, les travaux du système d’as­­sai­­nis­­se­­ment, se pour­suivent jusqu’à fin en mars. Suivra ensuite l’amé­­na­­ge­­ment de la voie Nord/Sud et du terre-plein nord jusqu’en juillet 2019. Une expé­ri­men­ta­tion de circu­la­tion sur une voie pour­rait ensuite être réali­sée. 

Un commentaire

  1. […] Le chiffre pour­rait, en effet, être revu à la hausse durant les beaux jours et le collec­tif pronos­tique un déve­lop­pe­ment de l’usage du vélo avec le réamé­na­ge­ment du cours d’Her­bou­ville (photo) qui prévoit un terre plein central dédié au mode doux (lire ici).  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *