Mon quartier au quotidien


Poli­tique : la droite croix-rous­sienne monte à la charge

 

Lors de la séance du conseil d’ar­ron­dis­se­ment du mardi 4 décembre, des élus d’op­po­si­tion ont taclé la stra­té­gie du maire sur les dossiers liés à l’ur­ba­nisme. 

 

Quatre petites déli­bé­ra­tions. Cela faisait long­temps que l’ordre du jour du conseil d’ar­ron­dis­se­ment du 4e n’avait pas été aussi mince. Et c’est surtout les ques­tions diverses qui ont été au cœur du débat de la séance de mardi dernier. Des élus de droite ont profité du menu allégé pour adres­ser des reproches salés à David Kimel­feld, maire du 4e et président de la Métro­pole. 

Josse­lin Edouard, conseillé d’op­po­si­tion, a ainsi pointé du doigt le budget de l’ex­pé­ri­men­ta­tion sur la Petite place de la Croix-Rousse : 300 000 euros soit 94 000 euros en dépenses d’études et 206 000 euros pour le reste (concer­ta­tion, aména­ge­ments légers provi­soires ou défi­ni­tifs…).

« 206 000 euros, c’est 15 ans de SMICÀ l’heure du mouve­ment des gilets jaunes et d’un impé­ra­tif de réduc­tion des dépenses publiques, ne pouvez-t-on pas concer­ter et expé­ri­men­ter façon plus économe ? », a inter­rogé l’élu regret­tant le recours à des pres­ta­taires exté­rieurs (urba­niste, socio­lo­gue…). Et d’ache­ver : « À quelques mois d’une échéance muni­ci­pale où tout est de plus en plus ouvert, ne crai­gnez-vous pas que cette opéra­tion appa­raisse comme un coup de pub élec­to­ra­liste, payé sur fond public ? »

Son colis­tier Emma­nuel Hame­lin a enfoncé le clou sur le cours d’Her­bou­ville (photo). Il a repro­ché au maire d’al­ler à l’en­contre de l’avis des habi­tants sur la ques­tion de la réduc­tion des places de station­ne­ment.

« Rien ne vous inter­dit d’ex­pri­mer vos posi­tions lors des réunions de concer­ta­tion. Force est de consta­ter que sur ces deux dossiers, jamais je n’ai entendu une parole expri­mée publique­ment de votre part », a répondu David Kimel­feld, un brin excédé. Dénonçant un manque de dignité et des accents de « popu­lisme », le maire a coupé court au débat. Mais Josse­lin Edouard a d’ores et déjà annoncé qu’il appor­te­rait une réponse au maire dans une lettre publique.

Romain Desgrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *