Mon quartier au quotidien


La Menui­se­rie, cet espace méconnu de créa­tion artis­tique

C’est un lieu caché, lové au cœur des barres d’im­meubles du clos Jouve. Pour y accé­der, il faut traver­ser un portail qui débouche sur un petit bout de campagne. Une porte basse conduit ensuite sur un vaste espace d’en­vi­ron 80 m² avec pierres appa­rentes et plafond à la française. Inat­tendu. «  C’est un peu comme dans Alice aux pays des merveilles   », sourit Marie-Noëlle Dubois­den­dien, coor­di­na­trice et char­gée d’ac­com­pa­gne­ment profes­sion­nel au sein de Solid’Arté. L’as­so­cia­tion basée en haut des Pentes accom­pagne les artistes de la métro­pole béné­fi­ciaires du RSA dans leur profes­sion­na­li­sa­tion.

Labo­ra­toire. Elle gère aussi ce lieu de promo­tion et de produc­tion, véri­table labo­ra­toire dédié aux arts sous toutes ses formes. Clip vidéo, lieu de rési­dence, shoo­ting photo, concert… La Menui­se­rie dispose de plusieurs ateliers de créa­tion et orga­nise des expo­si­tions toute l’an­née.

S’ex­pri­mer. «  Nous ne sommes pas une gale­rie, nous ne jugeons pas le travail des artistes, souligne Mikaël Blanc, chargé d’ac­com­pa­gne­ment à Solid’Arté. L’objec­tif est de leur donner la possi­bi­lité de s’ex­pri­mer et de les conseiller pour les aider à passer d’ama­teurs à profes­sion­nels.   »

Et bien qu’elle reste encore mécon­nue, La Menui­se­rie tente de créer du lien social avec les rive­rains du quar­tier, l’un des plus popu­laires de la colline. Des média­tions cultu­relles sont aussi régu­liè­re­ment propo­sées aux habi­tants des 1er et 4e arron­dis­se­ments.

Actuel­le­ment, la grande salle accueille les pein­tures de l’ar­tiste Xristo. Et du 1er au 17 novembre, La Menui­se­rie rassem­blera les œuvres de Natha­lie Cusse­not et Yandy Graf­fer autour d’une expo­si­tion sur le monde équestre. On ne serait que trop vous conseiller de pous­ser la porte.

3, rue Carquillat. Horaires d’ou­ver­ture variables en fonc­tion des expo­si­tions.
04 72 08 00 34. solid-arte.com

 

En photo : L’ar­tiste-plas­ti­cien sculp­teur lyon­nais Raphaël Petit­prez et  sa créa­tion de 2,5 mètres dans l’un des ateliers de La Menui­se­rie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *