Mon quartier au quotidien


Ces Croix-Rous­siens qui se battent pour « une vogue de qualité”

La vogue des marrons débute ce week-end jusqu’au 11 novembre : 5 semaines de plai­sirs pour certains, 5 semaines d’en­fer pour d’autres. Une nouvelle péti­tion vient d’être lancée.

 

Ah la Vogue des marrons ! Le début de l’au­tomne, le rire des enfants et les chur­ros mais aussi… les lumières criardes, les hurle­ments et les musiques au goût parfois douteux. Chaque année, c’est la même rengaine : il y a ceux qui l’at­tendent en trépi­gnant et ceux qui la redoute en priant pour que le mois d’oc­tobre passe aussi vite qu’une semaine de vacances sous les tropiques. « Pour certains Croix-Rous­siens, c’est un vrai trau­ma­tisme », assure même Vivien. Ce père de famille cadre-supé­rieur, vient de créer avec plusieurs habi­tants du Plateau une nouvelle péti­tion alors que la 151e édition s’ouvre ce week-end. Nouvelle car une précé­dente péti­tion contre l’ins­tal­la­tion de la vogue sur l’es­pla­nade du Gros Caillou avait déjà rassem­blée plus de 300 signa­tures en 2014. Cette fois-ci, ces habi­tants “excé­dés” demandent un nouveau format, plus adapté aux valeurs du quar­tier.

“La vogue des marrons n’a rien de tradi­tion­nelle et de mignon comme on voudrait nous le faire croire, c’est “beauf” et ringard”, explique Viven, qui évoque un “géno­cide senso­riel” et  “marke­ting agres­sif tourné vers les enfants. “On ne peut pas se targuer de mener des poli­tiques respon­sables et lais­ser en contre partie cette débauche d’élec­tri­cité. Ne peut-on pas avoir plus d’am­bi­tion ?”

Objec­tif 2020. Leur propo­si­tion ? Une fête foraine “écolo et respon­sable” plus petite, réduite à trois semaines avec des manèges choi­sis en concer­ta­tion avec les rive­rains. Mais le collec­tif reste lucide : aucun cham­bou­le­ment n’est espéré avant les prochaines élec­tions muni­ci­pales en 2020. Des discus­sions ont d’ailleurs eu lieu avec l’op­po­si­tion qui pour­rait envi­sa­ger d’ins­crire des propo­si­tions dans leur prochain programme. À suivre donc.

À l’heure où nous publions ces lignes, la péti­tion avait rassem­blée une cinquan­taine de signa­tures.

Romain Desgrand

* Pour une Vogue de qualité sur la Croix-Rousse ! sur Change.org

 

Un commentaire

  1. Gasseng says:

    Une foraine « écolo et responsable » . Autrement-dit, énième stratégie de gentrification d’un quartier vérolé par les bars, commerce et cafés « concepts  » colonisés par le franglish… etc par des promoteurs dont le mépris social (« beauf » et « ringard »..) commence à me les briser m..
    Désolé, mais j’adore cette vogue qui tâche et fait la nique au sans gluten et autres coquetteries « vegan », qui hurle et piaille pendant un mois au grand dam des « cadres supérieurs » qui prennent la Croix-rousse pour un laboratoire social de dévitalisation d’une fibre populo déjà bien dégradée du quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *