Mon quartier au quotidien


L’uni­vers poétique d’Es­telle Boul­lier s’ex­pose à la Gale­rue

À l’angle de la rue d’Ivry et de la rue de Belfort, une nouvelle saison s’ouvre pour la Gale­rue. Après quelques travaux de rafrai­chis­se­ment durant l’été, les cinq espaces d’ex­po­si­tion qui donnent direc­te­ment sur le trot­toir, accueillent en septembre les oeuvres de l’ar­tiste Estelle Boul­lier (photo).

“Nous avons été séduit par son univers poétique et déli­cat, composé de collage et de dessins”, explique Ludo­vic Heur­taut qui co-gère l’as­so­cia­tion. Née en 2012 à l’ini­tia­tive proprié­taire du lieu et copro­pro­prié­taires de l’im­meuble, la Gale­rue offre un trem­plin aux artistes en deve­nir, tout en faisant sortir l’art des gale­ries tradi­tion­nelles. 

Les passants sont d’ailleurs invi­ter à s’ex­pri­mer pour donner leur avis par mail ([email protected]­la­ga­le­rue.fr) avant qu’un jour, peut-être, une boites aux lettres puisse donner l’op­por­tu­nité de dépo­ser ses petits messages.

Expo­si­tion Paysages, Estelle Boul­lier. Jusqu’au 29 septembre. Vernis­sage : 8 septembre à 19h.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *