Mon quartier au quotidien


NPG/Kimel­feld : le ton monte autour des familles moldaves

Le feuille­ton s’ar­rê­tera-t-il un jour ? Après avoir taclé le président de la Métro­pole et maire du 4e arron­dis­se­ment, David Kimel­feld, la semaine dernière au sujet des mineurs étran­gers isolés, Natha­lie Perrin-Gilbert, maire du 1er, a remis le couvert ce week-end. En cause cette fois-ci : l’épi­neux dossier des familles moldaves qui campent depuis plusieurs jours sur la place Satho­nay après avoir été expul­sées d’un squat quai Saint-Vincent.

 

Des habi­tants agres­sifs se plaignent de la présence des familles moldaves

Dans un cour­rier daté du 31 août et adressé au président de la Métro­pole qu’elle a rendu public sur Face­book, l’édile des Pentes ne cache pas son exas­pé­ra­tion expliquant que la mairie du 1er, située place Satho­nay, fait l’objet « d’ap­pels télé­pho­niques et de venues agres­sives au guichet de la part de quelques habi­tantes et habi­tants nous repro­chant la présence […] de familles origi­naires de Molda­vie et sans domi­cile. »

Selon NPG, ces services expliquent aux plai­gnants que l’hé­ber­ge­ment d’ur­gence relève de la respon­sa­bi­lité de la Préfec­ture et de la Métro­pole, cette dernière étant en charge de la protec­tion de l’en­fance.

 

« Je vous en remer­cie mais j’au­rais aimé le savoir avant »

Puis elle pour­suit en dévoi­lant la véri­table raison de son cour­rier : «  Il se trouve que depuis 48 heures, ces plai­gnants disent tous avoir appelé les services de la Métro­pole, mais que ces derniers répon­draient de “voir avec la mairie du 1er arron­dis­se­ment” ».

Sacri­lège ! Elle demande alors à David Kimel­feld de reca­drer ses services et de trou­ver une solu­tion avant de conclure en toute ironie : « À moins que vous n’ayez décidé de m’at­tri­buer des pouvoirs, compé­tences et budgets spéciaux, en accord avec le ministre de l’In­té­rieur. Si tel était le cas, je vous en remer­cie mais j’au­rais aimé le savoir avant que vous ne le fassiez dire aux habi­tants de l’ar­ron­dis­se­ment que j’ad­mi­nistre. » Ambiance.

 

Vers une issue avant le forum des asso­cia­tions ?

La situa­tion presse, d’au­tant plus que ce week-end la place Satho­nay doit accueillir le forum des asso­cia­tions du 1er arron­dis­se­ment avec une centaine de stands atten­dus. Mais d’ici là, on mise sur l’in­ven­ti­vité des deux voisins-enne­mis qui viennent à la base de la même famille poli­tique, rappe­lons-le, pour se tirer dans les pattes, se renvoyer la balle ou éven­tuel­le­ment trou­ver une solu­tion d’hé­ber­ge­ment. Suite au prochain épisode.

Romain Desgrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *