Mon quartier au quotidien


“J’ai voulu créer un espace où les cultures se mélangent”

Ancienne info­gra­phiste, Françoise Petiot a ouvert l’an­née dernière Les Miroirs du Ciel, une char­mante boutique zen qui fait égale­ment office de centre éner­gé­tique. Diffé­rentes acti­vi­tés inspi­rées de la richesse des cultures asia­tiques sont propo­sées tout au long de l’an­née (médi­ta­tion, aroma­thé­ra­pie, qi gong…). À décou­vrir lors d’une soirée portes-ouvertes le 7 septembre de 17h à 20h. 

En Asie, après les pluies prin­ta­nières, les rizières en terrasse rengor­gées d’eau reflètent le bleu de la voûte céleste créant ainsi une mosaïque de miroirs mouvants et éphé­mères. C’est en clin d’oeil à cette image poétique et aérienne que Françoise Petiot a nommé son centre éner­gé­tique du 9 rue Belfort “Les Miroirs du ciel”. “J’aime la philo­so­phie de la culture asia­tique, son approche globale de l’être humain, l’union du corps et de l’es­prit et le lien entre l’homme et la nature. J’ai voulu créer un lieu où les cultures de ce conti­nent se mélangent”, explique Françoise Petiot qui a voyagé en Chine et au Viet­nam. Après avoir été info­gra­phiste notam­ment pour Euro­news, cette Croix-Rous­sienne a effec­tué en juin 2017 un virage à 360° degrés en ouvrant tout proche de chez elle cet espace dédié à la zéni­tude en lieu et place de la chapel­le­rie Flori­mode. “J’ai troqué ma voiture pour un vélo élec­trique”, sourit-elle.

Un jardin médi­ta­tif. Une fois la porte fran­chi, on découvre sur une vaste boutique lumi­neuse avec, en rayon, brace­lets en pierres semi-précieuses, bols tibé­tains, pinceaux de calli­gra­phie et autres cousins de médi­ta­tion. L’odeur de l’en­cens se marie au parfum du lys qui émane d’un bouquet posé sur l’aqua­rium. Juste derrière, se cache une salle de pratique de près de 60 m2. C’est ici, que Françoise accueille des acti­vi­tés axées sur l’équi­libre physique et psycho­lo­gique : atelier de cohé­rence cardiaque (respi­ra­tion), yoga, calli­gra­phie, tai chi… Pour présen­ter l’en­semble de son programme et ses inter­ve­nants, Les Miroirs du ciel s’ouvrent au public le 7 septembre. L’oc­ca­sion aussi de décou­vrir l’ul­time atout du lieu : un jardin médi­ta­tif niché dans l’ar­rière-boutique et imaginé par Françoise. Dans cet écrin de quié­tude où elle a planté un bambou sacré, un boud­dha trône tranquille­ment et des drapeaux de prières habillent les murs. Mais ne vous fiez pas aux appa­rences, ceci n’est pas un temple. “Je veux avant tout m’ins­pi­rer de toutes les croyances et les cultures qui peuvent m’en­ri­chir”, conclut Françoise.

Romain Desgrand

Bio Express

54 ans.

Florence Petiot a fait des études aux beaux arts de Saint-Étienne et a égale­ment une spécia­li­sa­tion aux arts déco­ra­tif de Paris en images de synthèse. Elle est aussi artiste calli­graphe et pratique le tai chi.

Son site : www.miroirs­du­ciel.fr

Son spot préféré

Le marché bio le samedi matin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *