Mon quartier au quotidien


Le collec­tif Me Too Lyon ouvre un groupe de parole dans les Pentes

26 juillet 2018

Elles veulent libé­rer la parole et briser les préju­gés. Les membres du tout nouveau collec­tif Me Too Lyon, lance­ront à la rentrée des temps d’écoute et d’échange desti­nés aux femmes ayant subi des violences sexistes ou sexuelles. C’est à l’es­pace Dide­rot* qu’un accueil hebdo­ma­daire sera assuré les mercre­dis de 17h à 20h à partir de septembre sous forme de perma­nence et, une fois par mois, de groupe de parole. “L’objec­tif est de se soute­nir, de parta­ger, de montrer aux victimes qu’elles ne sont pas seules, explique Flavie Weber, psycho­logue et membre du collec­tif.

Le projet découle du phéno­mène mondial Me Too (moi aussi, en français) qui a poussé de nombreuses victimes a témoi­gner publique­ment pour dénon­cer le harcè­le­ment. Porté par le succès d’une mani­fes­ta­tion orga­ni­sée en octobre dernier place Belle­cour, le collec­tif lyon­nais a décidé d’en­té­ri­ner son action autour de deux axes prin­ci­paux : l’écoute et la sensi­bi­li­sa­tion.

“Les femmes ne se rendent pas toujours compte qu’elles sont victimes”, pour­suit Mireille Ehrhardt, égale­ment psycho­logue et membre de l’as­so­cia­tion. « Or, beau­coup ont subi des violences sexuelles, se sont fait insul­ter dans la rue ou se sont fait mettre la main aux fesses dans les trans­ports en commun. Le problème, c’est qu’ il y a une bana­li­sa­tion de la violence ».

L’ini­tia­tive a fait écho au mairie du 1er où le collec­tif a pu orga­ni­ser plusieurs confé­rences dont la dernière inti­tu­lée Le sexe fémi­nin, mythe et réalité affi­chait complet en juin. Aujourd’­hui, le groupe rassemble un noyau dur d’une petite dizaine de béné­voles. “Unique­ment des femmes », regrette Aman­dine Bautz. « Ce n’est pas du tout une volonté de notre part. Nous prévoyons d’ailleurs d’or­ga­ni­ser une confé­rence sur la place des hommes dans le fémi­nisme. L’idée est d’oeu­vrer ensemble pour l’éga­lité des sexes”.

Romain Desgrand

*7 rue Dide­rot

face­book.com/collec­tif­me­too­lyon

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *