Mon quartier au quotidien


Un “mini-festi­val” d’au revoir pour les Briques du Néant

24 juillet 2018

Mettre en lumière les groupes de musique émer­gents : telle est la mission des Briques du Néant qui orga­nise des concerts à Lyon depuis plus de deux ans (garage, punk, noise…). Après envi­ron 90 dates dans des petites salles, l’as­so­cia­tion tire sa révé­rence cette semaine au Farmer, 14 Montée des Carmé­lites. Le créa­teur, Benja­min Mialot, a en effet décro­ché un poste de program­ma­teur dans une salle de Dunkerque. Une série de concerts est ainsi program­mée du 25 au 27 juillet avec à l’af­fiche de chaque soirée un groupe inter­na­tio­nal en tour­née (Clowns –photo-, Black­lis­ters, Nega­tive Space) et un groupe local (Direc­tors Cut, Boucan, The Hi-Lites). 

“Au début, il n’y avait qu’un concert de prévu, mais je trou­vais plus marquant et festif de termi­ner sur une espèce de mini-festi­val, soit trois soirées repré­sen­ta­tives des deux années et demi écou­lées”, explique Benja­min Mialot. “Ces derniers concerts abor­de­ront trois genres qui me sont chers : le post-punk, le punk et la noise”. 

7 euros la soirée

face­book.com/events

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *