Mon quartier au quotidien


Gabriel Caillet, ancien maire du 4e, s’est éteint

Tout le monde l’ap­pe­lait “Gaby”.  Maire du 4e arron­dis­se­ment de 1983 à 2001 (droite), Gabriel Caillet est décédé ce mercredi 11 juillet à l’âge de 83 ans.

Figure emblé­ma­tique du Plateau de la Croix-Rousse, il avait notam­ment initié la créa­tion de la Répu­blique des Canuts, une asso­cia­tion dédiée aux tradi­tions croix-rous­siennes.

“Je connais l’at­ta­che­ment de tous ses habi­tants à leur “commune” dont les aspects sont aussi variés qu’at­trayants, et l’in­té­rêt qu’ils portent à son histoire si riche en événe­ments dont la portée a souvent large­ment débordé le cadre local”, écri­vait Gaby Caillet au sujet de la Croix-Rousse dans la Préface du livre Connaître son arron­dis­se­ment de Jean Pelle­tier. Bon vivant, Gabriel Caillet était parti­cu­liè­re­ment atta­ché au Gros Caillou, emblème de la colline qui travaille.

Un homme de terrain

“Très impliqué dans la vie du quar­tier, c’était un homme de terrain qui était souvent au contact des habi­tants”, se souvient Josette Barre, profes­seur à l’Uni­ver­sité Jean-Moulin Lyon III, auteure d’une thèse sur la colline de la Croix-Rousse.

Dans un commu­niqué publié dans l’après-midi, David Kimel­feld, actuel maire du 4e, exprime “une grande tris­tesse”“Gaby lais­sera un souve­nir impé­ris­sable”, écrit-il. “Homme passionné, sa dispo­ni­bi­lité et sa bonne humeur ont marqué les Croix-Rous­siens”.

Très émue, Marie Guyon, élue d’op­po­si­tion (droite)  dans l’ar­ron­dis­se­ment souligne les quali­tés “d’un homme fidèle, fiable, d’hu­meur égale”. “Il avait les cartes d’adhé­sion de toutes les asso­cia­tions de la Croix-Rousse. On perd une mémoire du quar­tier”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *