Mon quartier au quotidien


Trois cantines croix-rous­siennes pour bien manger sur le pouce

Il fait bon vivre à la Croix-Rous­se… et il fait bon s’y atta­bler aussi. Voici nos adresses favo­rites pour des repas express mais goûtus, sains mais savou­reux durant la pause déj’.

L’Oi­seau sur la branche
Adepte des déjeu­ners rapides mais pas bâclés ? Filez au 18 rue de Cuire. Ici, sous un plafond typique des canuts et dans une ambiance bistrot moder­ni­sée, vous dégus­te­rez une cuisine de marchée élabo­rée. Le plat du jour affi­ché à la carte à 9,50 ou 10 euros peut aussi bien être une cuisse de canard rôtie que des lasagnes maison. Le goût des bonnes choses, au juste prix.

Le Phono
Situé au 42 rue Jacquard, Le Phono est un peu l’adresse gour­mande que l’on se refile sous le manteau. Car ici on déguste des déli­cieux gâteaux au goûter, on brunche en famille le week-end mais pas seule­ment. Durant la semaine (excepté le vendredi), on savoure des formules déjeu­ner, faites maison autour de produits bio, frais et de saison. Comp­tez 9,50 euros pour le combo tarte ou cake salé(e), salade compo­sée et 12,50 euros avec un dessert en supplé­ment. Le petit plus : une terrasse au calme, à l’ar­ri­vée des beaux jours.

La cagette à Malek 

Malek Cherifi est aux commandes de ce restau­rant, accueillant et chaleu­reux, situé au 14 Rue des Pierres Plan­tées. Ici, on propose à la carte des plats végé­ta­riens (12 euros), des tajines, des viandes mari­nées ou des cous­cous. Pour cuisi­ner, Malek s’ap­pro­vi­sionne essen­tiel­le­ment au marché boule­vard de la Croix-Rousse et les plats sont ainsi renou­ve­lés chaque jour. Si on a encore une petite faim, on craque pour une déli­cieuse pâtis­se­rie maro­caine.

Vanina Deni­zot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *