Mon quartier au quotidien


Natha­lie Perrin-Gilbert : “Je ne serai pas maire d’ar­ron­dis­se­ment en 2020”

EXCLUSIF.

Elle a (enfin) parlé. Natha­lie Perrin-Gilbert, maire du 1er arron­dis­se­ment s’est confiée à Tribune de Lyon sur son avenir poli­tique, tenant à démen­tir la rumeur sur une poten­tielle candi­da­ture au poste de maire du 4e arron­dis­se­ment aux prochaines élec­tions muni­ci­pales de 2020. “C’est faux!”, lance-t-elle.“Je ne refe­rais pas un mandat de maire d’ar­ron­dis­se­ment, quelque soit l’ar­ron­dis­se­ment. J’ai fait trois mandats à cette fonc­tion dans le 1er, c’est large­ment suffi­sant.”

Agacée par les pronos­tics, elle assure “être dans le présent”“Il reste deux ans de mandat, je me concentre sur nos enga­ge­ments vis-à-vis de nos élec­teurs. J’ai encore beau­coup à faire dans le 1er.”

NPG confie tout de même réflé­chir à la construc­tion d’un rassem­ble­ment à gauche. “Il faut déjà créer les condi­tions d’une union pour nous regrou­per autour de prio­ri­tés locales. Qui sera tête de liste ? On verra plus tard”. 

On est sûr d’une chose : l’édile qui garde toujours la mairie centrale en ligne de mire n’a pas dit son dernier mot. “Ma carrière poli­tique n’est pas termi­née, glisse-t-elle. Je me présen­te­rai dans un arron­dis­se­ment mais pas pour être maire. À quelle fonc­tion, on verra bien. C’est trop tôt pour le dire.”  
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *