Mon quartier au quotidien


En mai, la musique tsigane va faire vibrer le Plateau

Ce devait être juste une fête. C’est devenu un festi­val. Quand des Croix-Rous­siens, membres de l’as­so­cia­tion Les Canuts des Canits ont lancé en 2010 un événe­ment cultu­rel pour célé­brer le cente­naire de Django Rein­hardt, guita­riste initia­teur du jazz manouche, ils ne prédi­saient pas l’am­pleur que pren­drait la mani­fes­ta­tion. Et pour­tant, la 9eme édition du Gypsy Lyon Festi­val s’ap­prête à rassem­bler envi­ron 12 000 personnes du 24 au 27 mai au Parc de la Ceri­saie et sur la Place Bertone. La program­ma­tion s’est aujourd’­hui diver­si­fiée, s’ou­vrant à toutes les nuances des cultures tsiganes.

Éco-respon­sable. Ragga, élec­tro, rock balka­nique et autres sono­ri­tés gitanes italien­nes… Pas moins de 14 concerts sont atten­dus en plein air (entrée à prix libre). Le samedi une soirée carte blanche sera desti­née au musi­cien voya­geur, DJ Click, le parrain du festi­val. Tout juste label­lisé « Lyon, ville équi­table et durable », notam­ment pour sa gestion des déchets et son utili­sa­tion de toilettes sèches, le Gypsy Lyon Festi­val propose aussi des temps « off » avec, par exemple, des ateliers de pein­ture pour les enfants.

Romain Desgrand

gypsy­lyon­fes­ti­val.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *