Mon quartier au quotidien


Un empoi­son­neur de chien à la Croix-Rousse ?

La balade domi­ni­cale a failli virer au cauche­mar. Manon a lancé une alerte sur Face­book après que sa chienne ait manqué de peu de manger de la viande «  recou­verte d’une poudre bleue » dépo­sée sur le rebord d’un local asso­cia­tif, dimanche 25  mars rue Imbert Colo­mès. Dans la même période, une habi­tante du Plateau s’est éton­née de trou­ver sur son chemin plusieurs rats morts, en pleine rue Eugène Pons.

Plus inquié­tant, la clinique vété­ri­naire du Gros Caillou a reçu deux cas de chiens empoi­son­nés en un seul jour la semaine dernière. «  Le poison de type mort aux rats peut être fatal pour un chien », explique une employée de la clinique. «  Tout dépend de la quan­tité ingé­rée et de la rapi­dité de prise en charge. » Si les deux chiens ont pu être sauvés, la clinique appelle à la vigi­lance, notam­ment en présence d’un animal apathique, qui ne mange plus ou qui saigne de la bouche.

À l’heure où nous écri­vons ces lignes, aucune plainte n’a offi­ciel­le­ment été dépo­sée et le lien entre les faits n’est pas établi. La police qui a été aler­tée par cour­rier, doit se saisir du dossier pour déci­der si oui ou non une enquête a lieu d’être ouverte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *