Mon quartier au quotidien


Cours d’Her­bou­ville : plus de pertur­ba­tions à prévoir

Le lifting du cours d’Her­bou­ville se pour­suit et cette fois-ci il sera beau­coup plus impac­tant pour les rive­rains. La Métro­pole commence, en avril, la réha­bi­li­ta­tion du système d’as­sai­nis­se­ment qui s’éten­dra jusqu’en mars 2019. Plusieurs opéra­tions simul­ta­nées vont engen­drer une réduc­tion du trafic dans le sens Nord-Sud et la suppres­sion de places de station­ne­ment. De quoi chif­fon­ner certains habi­tants plus ou moins convain­cus par le projet de requa­li­fi­ca­tion du cours et qui peinent déjà à se garer.

Lancée en novembre 2017, la trans­for­ma­tion repré­sente une épreuve d’équi­li­briste pour David Kimel­feld, maire du 4e et président de la Métro­pole, qui doit jongler entre les attentes diverses des Croix-Rous­siens (plus de station­ne­ments, moins de vites­se…) et la néces­sité de donner un coup de jeune à cette entrée nord de la ville. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *