Mon quartier au quotidien


Comme si de rien n’était… ou presque

On pouvait s’at­tendre au pire. Suite à la démis­sion de plusieurs adjoints de la mairie du 1er du bureau du Gram, le Groupe de réflexion et d’ac­­tion métro­­po­­li­­taine co-créé par la maire, Natha­lie Perrin-Gilbert, le conseil d’ar­ron­dis­se­ment du 14 mars s’an­nonçait tendu (lire page 19). Mais en public, les élus ont fait bonne figure. Seule une flèche a été lancée par l’adjoint Jean-Pierre Bouchard. “Il faut savoir écou­ter”, a-t-il lâché à la maire  alors que le conseil échan­geait sur une attri­bu­tion de subven­tions. “Exac­te­ment, c’est une excel­lente qualité !”, a-t-elle riposté. En privé le ton des échanges est “dur”, voire “ignoble”, selon plusieurs adjoints. Si certains espèrent pouvoir travailler dans le “respect répu­bli­cain”, les semaines à venir s’an­noncent houleuses.

Prochain conseil le 16 mai. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *