Mon quartier au quotidien


Trois ateliers “Do it your­self” à décou­vrir

Si vous vivez dans une grotte ou si vous êtes tout simple­ment aller­gique aux expres­sions anglo­phones, le “Do it your­self”, c’est l’art du “faire soi-même”. À la Croix-Rousse, plusieurs ateliers vous proposent de confec­tion­ner meubles, objets déco et vête­ments de vos propres mains. Petite sélec­tion.

 

Moi Même : le plus inat­tendu. Une légère odeur de colle plane dans l’ate­lier de Fabienne. Voilà 8 ans que cette passion­née de brico­lage se réap­pro­prie un maté­riel qui, à première vue, n’a rien de sexy : le carton. En plus des stages de créa­tion de meubles (90 euros la jour­née), elle orga­nise des ateliers dédiés aux enfants (entre 24 et 28 euros). Au programme : confec­tion de petites déco­ra­tions et d’ani­maux. Le résul­tat est surpre­nant.   

17 rue Richan.

 

Latéo (Les ateliers textiles et origami) : le plus déjanté. Belle éner­gie en haut des Pentes. Savan­nah, Sophie et Natha­lie partagent auprès d’un public multi-géné­ra­tion­nel leur amour pour “les créa­tions belles et tendances”. Bijoux, sacs, macra­més, carnets reliés… On ne sait plus où donner de la tête. Nos coups de coeur : les lumi­naires en origami et les snoods, des écharpes “cousues” direc­te­ment à l’aide des bras. Comp­tez 35 euros pour un atelier de 2h.

12 rue Bodin.

 

L’Ate­lier Couture : le plus feutré. Quoi de mieux pour un atelier spécial couture que de se loger dans un duplex canut ? Sylvie nous accueille en allu­mant une bougie. Son credo : les cours en petits groupes (3 personnes maxi­mum) et les sessions parents-enfants. Ici, vous pouvez réali­ser des pièces les plus simples (petits sacs, chemi­ses…) jusqu’au patro­nage. Les tarifs varient en fonc­tion des niveaux (entre 40 et 56 euros). D’ici l’été, Sylvie devrait lancer des initia­tions à la tapi­ser­rie d’art.  

7 rue Bodin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *