Mon quartier au quotidien


Une salle de l’hor­reur ouvre dans les Pentes

Depuis leur appa­ri­tion au Japon en 2007, les « live escape games » ou « escape rooms » connaissent un fort succès auprès des Français, notam­ment à Lyon.

Rue de la Marti­nière, Closed Escape Game a décidé de cham­bou­ler les codes tradi­tion­nels de l’es­cape game en ouvrant une « room de l’Hor­reur  » : La Dispa­rue. C’est la troi­sième salle de l’ag­glo­mé­ra­tion lyon­naise à propo­ser une histoire d’épou­vante après Wake Up et le parc d’at­trac­tions VanciA­ven­ture.

L’his­toire ? La petite Mary a disparu mysté­rieu­se­ment il y a plusieurs mois alors qu’elle rôdait autour de la maison de Mama Cortez, une prêtresse vaudoue que personne ne se risque­rait à appro­cher… Vous et vos amis avez 60 minutes pour retrou­ver la petite fille, seuls (ou presque) dans un sous-sol des plus oppres­sants. Si lugubre et si terri­fiant que la salle est inter­dite aux moins de 16 ans.

Plus d’in­for­ma­tions sur closed-esca­pe­game.com

Mélany Marfella.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *