Mon quartier au quotidien


La Croix-Rousse défile pour sauver sa boutique SNCF

Mardi 6  mars, 400 mani­fes­tants ont battu le pavé croix-rous­sien pour contes­ter la ferme­ture annon­cée de la boutique SNCF du 4e. Après deux années de mobi­li­sa­tion et des milliers de signa­tures de soutien, l’an­nonce de la ferme­ture de la boutique SNCF en juillet a sonné « comme un dernier coup de Jarnac », selon Lucien Ange­letti, membre du Comité des usagers des services publics de la Croix-Rousse.

Ce mardi 6  mars, la lutte a repris de plus belle. « Chemi­nots, usagers, même combat, notre boutique on la gardera » ou « Non à la casse systé­ma­tique de la SNCF »… Le ton est donné par les quelque 400 mani­fes­tants qui ont défilé du théâtre de la Croix-Rousse jusqu’au boule­vard des Canuts devant ladite boutique.

La « lutte » se pour­suit. Les élus ont répondu présent et apporté un soutien sans faille. Geof­froy Bertholle, adjoint au maire du 4e, relaie la parole du maire d’ar­ron­dis­se­ment : « Nous avons mené avec la SNCF un travail de fond pour le main­tien de la boutique, et l’an­nonce de sa ferme­ture le 23 janvier dernier est contraire à tous les enga­ge­ments pris.  »

Plus vindi­ca­tive, Natha­lie Perrin-Gilbert, maire du 1er arron­dis­se­ment, insiste sur « l’at­teinte à l’iden­tité de nos quar­tiers et le déman­tè­le­ment des services publics qui est à l’œuvre et contre lequel nous nous mobi­li­sons depuis quatre ans », et souligne « ne pas comprendre que la métro­pole de Lyon ne puisse faire plier la SNCF sur ce sujet précis. »

Alors que le Comité des usagers dénonce « une obsti­na­tion et un mépris incom­pré­hen­sibles de la part de la SNCF de ne pas nous rece­voir  », René Rati­nier, retraité SNCF et mili­tant CGT, aver­tit : « Ici nous sommes en terre Canuts, et la lutte n’est pas prête de s’ar­rê­ter. »

Prochaine mani­fes­ta­tion, le 26  mars prochain à 14  heures, place de la Comé­die.

Un commentaire

  1. […] 11 avril. Son point de chute ? La boutique SNCF située 4 Boule­vard des Canuts qui doit fermer ses portes au 1er juillet. L’an­cien candi­dat à l’élec­tion […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *