Mon quartier au quotidien


Le fort Saint-Laurent vendu à un inves­tis­seur

C’est une opéra­tion qui ne ravira pas la mairie du 1er arron­dis­se­ment et Natha­lie Perrin-Gilbert. D’après nos infor­ma­tions, le fort Saint-Laurent (qui accueillait sur les Pentes, jusqu’à il y a quelques mois, la struc­ture d’hé­ber­ge­ment gérée par le foyer Notre-Dame-des-Sans-Abri) va passer dans les mains d’un inves­tis­seur parti­cu­lier : un consor­tium mené par Lucien Rivoire et la SAS Luri.

L’an­nonce « cession en cours » du fort, propriété de l’État a, de fait, disparu depuis quelques jours du portail dédié du minis­tère de l’Éco­no­mie. Et Lucien Rivoire nous a confirmé que la signa­ture de « l’acte nota­rié remonte à la semaine passée ». Si le projet laisse planer la possi­bi­lité d’une revente rapide « à la découpe » avec une recherche de plus-value, le vice-président à l’Ur­ba­nisme de la Métro­pole Michel Le Faou, n’est pas contre « un bel hôtel, pas forcé­ment de luxe, mais qui permet­tra une utili­sa­tion adéquate du site. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *