Mon quartier au quotidien


Trois adresses pour brun­cher sans quit­ter le Plateau

Dans les Pentes, les coffee-shops et salons de thé sont floris­sants, et la majo­rité d’entre eux propose des formules brunch les week-ends. Le Plateau regorge aussi de brunchs qui méritent d’être décou­verts. Voici nos trois favo­ris.

Chez Roland : le plus gargan­tuesque. C’est sans doute le plus ancien brunch du quar­tier et il n’a pas à rougir de l’ar­ri­vée de la concur­rence. Pour 22 à 24  euros vous pour­rez dégus­ter, les dimanches à partir de 11 h, vien­noi­se­ries, tartines, grande salade, pâtis­se­rie, bois­son chaude, bois­son fraîche. Et si le temps le permet, deman­dez à brun­cher en terrasse !
87 boule­vard de la Croix-Rousse.

L’Ins­tant : le plus kid-friendly. Le samedi et le dimanche matin, on peut savou­rer le brunch sucré-salé du salon de thé et de la choco­la­te­rie L’Ins­tant pour 22 euros par personne. Un prix correct quand on sait qu’il s’agit d’un buffet illi­mité agré­menté de vien­noi­se­ries, de salades, de fromages, de char­cu­te­rie, de quiches… Les enfants, eux, profi­te­ront du même buffet pour le tarif de 10 euros et plébis­ci­te­ront les mini-crêpes ! Le petit plus : une pâtis­se­rie comprise dans la formule, que vous pouvez empor­ter si vous n’avez plus faim.
3 place Bertone.

Le Desjeu­neur : le plus bran­ché. Aussi­tôt arrivé, aussi­tôt adopté dans le quar­tier !
Au programme de ce brunch très géné­reux au prix de 17,50 euros : bois­son chaude, jus de fruit, yaourt, pile de pancakes avec lard, sirop d’érable, œufs sur le plat, pain et confi­tures. Le lieu ne prend pas de réser­va­tion, mais son atout maître est de propo­ser le brunch à la carte, n’im­porte quel jour et à n’im­porte quelle heure de la semaine.
3 rue des Pierres Plan­tées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *