Mon quartier au quotidien


Les meilleurs bars à vin de la Croix-Rousse

Depuis quelques années fleu­rissent dans les Pentes et sur le Plateau nombre de bars à vin. Petit palma­rès à décou­vrir avec modé­ra­tion… De la cave à vin au restau­rant gastro­no­mique, en passant par les petites cantines de quar­tier, à la Croix-Rousse les bars à vin se fondent dans le décor.

Les bars à vin les plus abor­dables

Si vous n’êtes pas un fin connais­seur, on vous suggère d’al­ler faire un tour à La Voguette, ce bar à tapas et à vins « acces­sibles à tous » de la rue Belfort. C’est en effet la volonté de Julien Rivol­lier, respon­sable du lieu, qui assure : « On n’a pas de grande préten­tion, si ce n’est de privi­lé­gier les petits produc­teurs de la région avec un bon rapport qualité-prix ». Et pour cause, il ne vous faudra dépen­ser que 3,90 € à 4,50 € maxi­mum pour un verre de vin. À deux pas, pous­sez les portes de Bonsoir Clara, restau­rant de tartines situé rue du Chariot d’or. Vous y trou­ve­rez une carte diver­si­fiée avec des vins de la France entière et les diffé­rents terroirs de nos régions, à partir de 4,50 € le verre. Petit plus : le proprié­taire du lieu ne choi­sit que des vins issus d’une agri­cul­ture raison­née.

Les vins natu­rels

La part belle est donnée aux vins natu­rels qui semblent avoir conquis les Croix-Rous­siens. À tel point que certains établis­se­ments se sont spécia­li­sés dans ces vins à moindre sulfite. C’est le cas de la cave Ô Vins d’Anges, située place Bertone, qui souhaite « reve­nir à des vins francs en goût, sans arti­fices et avec une forte iden­tité du terroir ». Pour Mathieu Perrin, somme­lier du Vin des Vivants (place Fernand-Rey), c’est aussi une affaire de « moment » car « avec le réchauf­fe­ment clima­tique, les vins sont de plus en plus alcoo­li­sés. Alors qu’a­vec les vins natu­rels, on est tout de suite sur quelque chose de plus digeste avec moins de sulfites et qu’on peut boire à l’apé­ri­tif.  »

Pour les palais les plus exigeants, il est possible de s’as­seoir à la table du Wine Bar version Mère Brazier, situé rue Royale. Créé en 2012 par le chef lyon­nais Mathieu Vian­nay, le lieu propose une carte de vins haut de gamme avec une petite primauté aux bour­gognes et aux crus de la Vallée du Rhône. Là, il faudra comp­ter 7–8 € au mini­mum pour un verre.

Mélany Marfella

L’abus d’al­cool est dange­reux pour la santé, à boire, par consé­quent, avec modé­ra­tion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *