Mon quartier au quotidien


La rue Jérôme-Dulaar, future zone de rencontre ?

Par zone de rencontre, n’en­ten­dez pas un lieu où l’on croise ses amis mais plutôt, selon le Code de la route, une voie ou un espace où coha­bitent de manière apai­sée les véhi­cules et les modes doux (vélos, rollers, piétons et trot­ti­nettes). Fin décembre, le comité Modes doux du 4e arron­dis­se­ment (élus, repré­sen­tants des conseils de quar­tiers et asso­cia­tions) s’est réuni pour débattre sur ce sujet, et plus préci­sé­ment de la quali­fi­ca­tion de la rue Jérôme-Dulaar en zone de rencontre. « Cette voie qui relie les rues Gorjus et Denfert-Roche­reau remplit déjà tous les critères d’une poten­tielle zone de rencontre. Piétons sur la chaus­sée en raison de trot­toirs trop étroits, seule­ment 310 véhi­cules par jour comp­ta­bi­li­sés, une vitesse à peine au-dessus des 20 km/h régle­men­taires, une circu­la­tion à double sens pour les cyclistes, elle est un axe complè­te­ment inté­gré dans les usages de dépla­ce­ments de chacun et contri­bue de facto au déve­lop­pe­ment de la vie locale », fait consta­ter Anne Mignotte, Première adjointe au maire et délé­guée aux Dépla­ce­ments.

Une expé­ri­men­ta­tion à prévoir égale­ment dans d’autres rues de la Croix-Rousse

Procé­der à des nouveaux comp­tages de circu­la­tion et rele­vés de vitesse, prendre l’ar­rêté muni­ci­pal et instal­ler la signa­lé­tique en appli­ca­tion. Une expé­ri­men­ta­tion qui devrait s’étendre à d’autres rues du Plateau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *