Mon quartier au quotidien


Pourquoi le marché de Noël n’aura pas lieu

Exit le tradi­tion­nel marché de Noël de la Croix-Rousse. Place à un arbre de Noël géant. Orga­nisé par l’as­so­cia­tion des commerçants Lyon côté Croix-Rousse, il a été annulé pour des ques­tions budgé­taires liées à la sécu­rité.

Un poste estimé à près de 27 000 euros, à la charge de l’as­so­cia­tion, auxquels s’ajoutent les frais d’élec­tri­cité et de loca­tion des chalets. En consé­quence, Lyon côté Croix-Rousse aurait dû les relouer aux expo­sants entre 2 000  et 3 000 euros la semaine, contre 700 euros en moyenne.

Les années précé­dentes, diffi­cile pour des arti­sans locaux ou des créa­teurs de renta­bi­li­ser leur présence. « C’est le seul moyen de finan­cer ce projet : nous aurions mis en péril notre budget  », souligne Maïlys Coulon­nier, char­gée de mission à l’as­so­cia­tion. Une déci­sion qui n’a mis personne en diffi­culté. « Nous n’au­rions pas lancé les inscrip­tions avant d’être sûrs », assure-t-elle. Consul­tée, la mairie d’ar­ron­dis­se­ment n’a pu faire davan­tage. « La sécu­rité des événe­ments privés ne peut être finan­cée par la collec­ti­vité  », rappelle-t-elle.

La dernière édition, déjà impac­tée par cette ques­tion, ne comp­tait que quatre expo­sants et la pati­noire avait été très mal accueillie par les rive­rains. C’est donc l’oc­ca­sion pour les diffé­rentes parties de repen­ser cette mani­fes­ta­tion pour l’an­née prochaine. En atten­dant, des anima­tions pren­dront le relais (goûter de Noël rue d’Aus­ter­litz, élec­tion de la plus belle vitrine, visite du Père Noël sur la place, etc.).

Stépha­nie borg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *