Mon quartier au quotidien


Des portraits pour révé­ler la pollu­tion de l’air

Des enfants aux visages sombres observent les passants de la rue de Crimée.

La gale­rie d’art Françoise Besson (1er) accueille jusqu’au 15 octobre l’ex­po­si­tion Cour inter­dite, qui met une fois de plus en lumière la pollu­tion frap­pant l’école Michel-Servet (Lyon 1er), voisine du tunnel de la Croix-Rousse. Ces portraits d’élèves ont été réali­sés par les artistes lyon­nais Stéphane Durand et Bruno Metra, qui ont ensuite appliqué sur les tirages des motifs au pochoir avec une colle invi­sible.

Les photo­gra­phies en noir et blanc, tirées sur des bâches, ont été expo­sées dans la cour de récréa­tion prin­ci­pale de l’école. Et la pollu­tion a fait son oeuvre. Les parti­cules sont restées collées sur les photos, lais­sant appa­raître de sombres motifs floraux. Même si la Ville a pris quelques mesures à l’école, comme la ferme­ture de la cour nord, le démé­na­ge­ment de deux classes et la venti­la­tion du gymnase, la pollu­tion demeure.

Jusqu’au 15 octobre à la gale­rie Françoise Besson, 10 rue de Crimée.

Du mercredi au samedi, 14h30–19h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *