Mon quartier au quotidien


Une plus grande « chambre » pour le Quatuor Debussy

Un espace de répé­ti­tion avec vue sur le boule­vard de la Croix-Rousse, une biblio­thèque et une salle de concert donnant sur un jardin… En cette rentrée, le Quatuor Debussy voit grand. La forma­tion de musique de chambre la plus renom­mée de Lyon va bien­tôt quit­ter ses locaux étroits de l’école Comman­dant-Arnaud pour emmé­na­ger au sein de l’École Supé­rieure du Profes­so­rat et de l’Édu­ca­tion (ESPE, ex-IUFM). « Depuis notre créa­tion et notre instal­la­tion à l’école Comman­dant-Arnaud en 1994, nous avons toujours eu à cœur la trans­mis­sion de la musique aux nouvelles géné- rations. Mais le local de 50 m2 est devenu trop petit pour déve­lop­per nos acti­vi­tés. Et l’école est un lieu fermé où il est diffi­cile de rece­voir du monde  », explique le violo­niste Chris­tophe Collette, cofon­da­teur du Quatuor.

La Métro­pole a trouvé une solu­tion à la Croix-Rousse avec cet ancien loge­ment de fonc­tion de l’ESPE, inoc­cupé depuis plusieurs années. L’ap­par­te­ment est en cours de réno­va­tion, des travaux d’un montant de 100000 euros, en partie finan­cés par les collec­ti­vi­tés locales. « C’est l’en­droit idéal. Nous allons prendre une autre dimen­sion dans un quar­tier qui nous est cher  », se réjouit le musi­cien. Hori­zons nouveaux En 25 ans, le Quatuor Debussy, Victoire de la musique en 1996, est devenu une véri­table petite entre­prise cultu­relle. La forma­tion emploie six personnes char­gées d’or­ga­ni­ser les tour­nées inter­na­tio­nales, de gérer les acti­vi­tés de forma­tion, de recherche et les nombreux ateliers péda­go­giques. Ce nouveau local de 260 m2 abri­tera ainsi les bureaux admi­nis­tra­tifs, mais aussi une salle de répé­ti­tion et une biblio­thèque de parti­tions acces­sible aux musi­ciens et cher­cheurs.

Il comprend surtout un jardin sur cour qui mène à la gale­rie d’art de l’ESPE, conçue pour rece­voir une centaine de personnes. « Nous pour­rons orga­ni­ser des expo­si­tions, des ateliers et surtout des petits concerts avec les jeunes quatuors », se réjouit Marine Berthet, direc­trice délé­guée du Quatuor Debussy.

Le direc­teur de l’ESPE, Alain Mignotte, est, lui aussi, ravi d’hé­ber­ger le Quatuor, pour que son établis­se­ment « s’ouvre un peu plus sur le quar­tier ». Les musi­ciens pren­dront posses­sion de leur nouvelle maison début novembre, à leur retour d’une grande tour­née en Austra­lie et au Japon.

FRÉDÉRIC CROUZET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *