Mon quartier au quotidien


L’Œil vintage, la chine s’in­vite rue Leynaud

Les lyon­nais aiment le vintage. Pour le consta­ter, il n’y a qu’à obser­ver leur engoue­ment pour les Puces du Canal, le Marché de la mode vintage et les nombreuses brocantes et fripe­ries qui jalonnent la ville. Pas éton­nant donc que Chris­tophe Collado ait fait des Pentes sont repaire. Passionné de chine, il a choisi d’ou­vrir une première boutique, dédiée au mobi­lier scan­di­nave des années cinquante à soixante-dix, Montée des Carmé­lites.

Il vient d’em­mé­na­ger dans un nouveau maga­sin de 125 m2, baptisé l’Œil vintage, situé 25 rue Leynaud. « Je voulais abso­lu­ment rester dans ce quar­tier, pour l’am­biance artis­tique et vintage qui s’en dégage », précise-t-il.

Profi­tant de ce nouveau lieu aux larges volumes, Chris­tophe présente toujours enfi­lades, fauteuils et cana­pés vintage, mais aussi marques contem­po­raines à l’image de Serax. Le lieu fait office de gale­rie d’art, accueillant des expo­si­tions tous les deux mois. Et on commence par le dessi­na­teur lyon­nais Séve­rin Millet dès le 21 septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *