Mon quartier au quotidien


Les voeux du maire, une soirée bien rodée

Hier soir, jeudi 5 janvier, la maison des asso­cia­tions au 28 rue Denfert-Roche­reau était pleine a craquer pour les voeux de David Kimel­feld et de Gérard Collomb aux Croix-Rous­siens. Vers 20 heures, le maire du 4e a entre­pris un discours pour remer­cier les acteurs du quar­tier, tant les élus, tous présents, que les asso­cia­tions. Il en a aussi profité pour faire un point sur les projets d’ur­ba­nisme du quar­tier. Notam­ment sur le Clos Jouve et le futur réamé­na­ge­ment de la petite place de la Croix-Rousse. Après les 20 minutes de discours de son dauphin, Gérard Collomb reprit le flam­beau. “Ce qui fait la Croix-Rousse, ce n’est pas son boule­vard qui la traverse, son quar­tier canut, ses beaux bâti­ments, mais les gens qui s’y inves­tissent et qui font vivre le quar­tier” salue-t-il dès le début de son discours. Pour le président de la métro­pole, la Croix-Rousse est un quar­tier “unique et atta­chant”.  Après avoir salué tous les élus de la métro­pole venus pour l’oc­ca­sion, Gérard Collomb a plongé la salle dans une émotion certaine en évoquant, la larme à l’?il, le drame de l’an passé concer­nant les élèves du lycée St Éxupéry ayant perdus la vie à la montage.

Enfin, le président de la métro­pole a consa­cré une longue partie de son discours aux grands projets de la Métro­pole comme l’Hô­tel Dieu, le musée des Tissus, le quar­tier Grôlé ou encore Confluence. Un passage trop long pour certains Croix-Rous­siens. Un moyen de s’in­for­mer pour d’autre. ” Il y a telle­ment de projets qu’on ne sait plus où donner de la tête, au moins là, nous sommes au courant” insiste un Croix-Rous­sien.

Cette année, la mairie a orga­nisé diffé­rem­ment le buffet en montant un chapi­teau à l’ex­té­rieur et en instal­lant quelques tables au coin d’un vendeur de marrons chauds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *