Mon quartier au quotidien


Une appli­ca­tion pour la fleu­ret­tiste Croix-Rous­sienne Cora­lie Brot

Elle affiche 21 ans et 21 médailles : Cora­lie Brot est une des fier­tés de la Croix-Rousse. Cette fleu­ret­tiste n’a aujourd’­hui qu’un objec­tif : parti­ci­per aux Jeux olym­piques de Tokyo en 2020. Pour y arri­ver, la mairie du 4e et l’of­fice des sports de Lyon 4, qui a travaillé sur le projet depuis deux ans, ont décidé de l’ac­com­pa­gner en lui créant une appli­ca­tion à son nom. Le tout déve­lop­per par la société Digi­ping Web. Objec­tif ? Aider la cham­pionne à atti­rer les spon­sors, a être recon­nue et a avoir de la visi­bi­lité. « Il y a beau­coup de cham­pion­nats du monde avant d’ar­ri­ver à Tokyo. Ils se déroulent à Cancún, à Shan­ghai? Entre le maté­riel et les dépla­ce­ments, une saison me revient à envi­ron 20 000 euros et ma mère ne peux pas assu­mer », explique en toute simpli­cité Cora­lie Brot. La mairie a donc subven­tionné le comité des sports du 4e à hauteur de 2 000 euros afin qu’il déve­loppe un site inter­net et une appli­ca­tion.

Une appli­ca­tion sur le long terme

« Qu’un spon­sor me donne 2 000 euros une fois, c’est très bien, mais cela n’as­su­rera pas mon avenir. Alors qu’a­vec cette appli, les spon­sors peuvent prendre des packs d’abon­ne­ment pour me soute­nir tout au long de mon parcours » précise l’ath­lète. Le dispo­si­tif a été présenté lundi à la piscine du Rhône (7e arr). Geof­froy Bertholle, adjoint aux sports du 4e, justi­fie ce choix : «  Ce projet ne doit pas rester enclavé dans notre arron­dis­se­ment, il a voca­tion à servir à d’autres spor­tifs lyon­nais ». Cora­lie Brot, qui a arrêté ses études, se consacre actuel­le­ment unique­ment à l’es­crime. Avec l’es­poir d’in­té­grer au plus vite l’Ins­ti­tut natio­nal du sport (Insep) pour enta­mer sa prépa­ra­tion aux JO. WF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *