Mon quartier au quotidien


Herbou­ville : David Kimel­feld répond’ aux habi­tants

Le collec­tif de défense du cours d’Her­bou­ville affirme aujourd’­hui avoir réuni 254 foyers pour s’op­po­ser à l’en­lè­ve­ment des places de parking du cours. Se plai­gnant de ne pas être assez enten­dus, ils ont demandé la semaine dernière un rendez-vous avec David Kimel­feld. « Je les reçois la semaine prochaine. Pour un maire qui n’est pas à l’écoute, c’est quand même pas mal », répond avec une pointe d’aga­ce­ment David Kimel­feld.
Selon le maire du 4e arron­dis­se­ment, l’en­lè­ve­ment des places de parking n’est que le fruit des demandes du précé­dent collec­tif d’ha­bi­tants, qui avait exprimé ses besoins il y a trois ans. « Les habi­tants voulaient plus de sécu­rité : on ajoute un feu, une voie de bus pour qu?il ne soit plus à contre­sens, on crée une piste cyclable, on remet de la verdure et on passe le station­ne­ment payant pour éviter les voitures ventouses. Je ne fais pas tout cela juste pour enle­ver des voitures. Je réponds à une demande, explique le maire. Quand on a enlevé le parking place des Tapis, tout le monde s’est indi­gné. Aujourd’­hui, personne ne revien­drait en arrière. Pour le cours d’Her­bou­ville, c’est la même chose ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *