Mon quartier au quotidien


Faux départ pour la Vogue des marrons

« Ca commence mal » : une petite phrase qui sonnait ce samedi matin comme une ritour­nelle à chaque attrac­tion foraine. La Vogue des marrons débute son édition 2016 sous un temps pluvieux, la moitié des attrac­tions sont fermées, et les visages semblent déçus. « Les consé­quences ne seront pas catas­tro­phiques si la pluie cesse rapi­de­ment » lance une opti­miste du haut de son stand de lote­rie. Si les habi­tués du marché n’ont pas hésité à sortir leur para­pluie, ceux de la Vogue étaient un peu plus timides. « Les lyon­nais fini­ront bien par sortir de chez eux » espère Ludi­vine, de l’at­trac­tion « Le p’tit parc » qui n’a accueilli que 4 enfants depuis l’ou­ver­ture. Un premier jour plutôt déser­tique pour cette pour cet événe­ment tradi­tion­nel croix-rous­sien tant attendu. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *