Mon quartier au quotidien


Une Vogue sous haute surveillance

À première vue, la Vogue de cet automne sera exac­te­ment la même que l’an­née passée, tous les forains ayant récu­péré leurs empla­ce­ments habi­tuels. Mais cette année, la mairie du 4e a lour­de­ment insisté sur la sécu­rité. « Nous allons poser des blocs de béton sur les trot­toirs pour éviter qu?un véhi­cule puisse s’in­tro­duire sur les voies piétonnes » précise-t-on, en réfé­rence aux tristes événe­ments de Nice. Les forains ont été obli­gés de renfor­cer la sécu­rité en employant plus de vigiles privés. Mais pour une sécu­rité opti­male, la mairie n’a pas pu mettre en place un système type Fan zone, comme le fera la Ville pour la Fête des Lumières en Presqu?île. « Il y a trop d’en­trées diffé­rentes sur le boule­vard, la sortie de métro est en plein milieu et il faudrait des centaines de poli­ciers. c’est impos­sible » explique la mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *